Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 07:00

Salade-tiede-papillon-courgettes-basilic.JPG

 

Froid ou tiède, ce plat rapide à préparer plait toujours.

Il est parfait en plat complet du soir, ou encore en accompagnement de grillades par exemple.

Et chez moi, il permet de faire manger des courgettes à tout le monde ni vu ni connu.... magique, non?

 

Salade tiède de farfalle aux courgettes et au pesto

Pour 4 personnes

   200g de farfalle

   2 courgettes bien fermes

   3 cuillères à soupe de pesto (maison, ou en pot)

   Parmesan en copeaux

   Huile d'olive

   Sel, poivre

 

Coupez les courgettes en rondelles d'environ 5mm d'épaisseur, puis recoupez chaque rondelles en 4.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une sauteuse, et faites revenir les courgettes à feu doux pendant environ 5 minutes. Elles doivent rester fermes.

Faites cuire les farfalles al dente dans un grand volume d'eau bouillante salée.

Egouttez-les, et mélangez immédiatement avec pesto dans un saladier.

Ajoutez les courgettes, poivrez, et salez si nécessaire (mais attention, le pesto est déjà souvent très salé).

Parsemez de copeaux de parmesan et servez tiède ou froid.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 07:00

Risotto-tomates-cerises-confites-basilic.JPG

 

Le risotto, c'est un grand classique chez moi. La recette de base est toujours la même, mais j'aime varier les garnitures. Et tout s'y prête, ou presque.

Pour cette version, j'ai simplement fait confire des tomates cerises au four, et ajouté quelques feuilles de basilic, pour un plat parfumé, qui sent bon l'été.

 

Risotto aux tomates confites et au basilic

Pour 4 personnes:

   200g de riz rond arborio

   1 échalote

   1l de bouillon de volaille

   20cl de vin blanc sec

   Huile d'olive

   50g de parmesan en copeaux

   300g de tomates cerises

   5 cuillères à soupe d'huile d'olive

   2 cuillèes à soupe de sucre

   1 pincée de sel

   Basilic

 

Préchauffez le four à 150°C.

Rincez les tomates et déposez-les dans un plat allant au four. Arrosez-les de 5 cuillèes à soupe d'huile d'olive, du sucre et du sel, et enfournez pour 2 h30, en arrosant régulièrement les tomates avec leur jus de cuisson.

20 minutes avant la fin de la cuisson des tomates, lancez la cuisson du riz.

Emincez l'échalote et faites-la revenir quelques instants à l'huile d'olive dans une sauteuse. Ajoutez le riz, et mélangez bien jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Versez le vin blanc et laissez-les s'évaporer tout en remuant. Mouillez avec une louche de bouillon. Lorsque le riz a totalement absorbé le bouillon, versez une autre louche et procédez ainsi de suite jusqu'à ce que le riz soit cuit (environ 20 minutes), tout en remuant régulièrement.

Servez le risotto dans les assiettes, déposez les tomates cerises confites sur le riz, parsemez de basilic ciselé, et de copeaux de parmesan.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 07:00

Tagliatelles-au-pesto-de-pistaches.JPG

 

J'aime préparer moi-même les pestos pour accompagner les pâtes. Pesto classique, au basilic et pignons de pin, ou pesto plus original, au chèvre et à la menthe, ou encore avec cette salade que je vous ai proposée il y a quelques jours, en version citronnée pour énormément de fraîcheur.

Et puis parfois, je change les oléagineux de mes pestos: pour changer des pignons, j'avais cette fois là utilisé des pistaches.

Volontairement, je n'ai pas mixé trop finement les pistaches dans cette recette, car j'aime leur texture et leur couleur dans l'assiette.

C'était un plat tout simple dont nous nous sommes régalés.

 

Tagliatelles au pesto de pistaches

Pour 4 personnes

   300g de tagliatelles

   125g de pistaches décortiquées non salées

   50g de parmesan râpé

   15cl d'huile d'olive

   1 bouquet de basilic

   1 gousse d'ail

   Sel, poivre

 

Efeuillez le basilic et rincez les feuilles. 

Pelez et dégermez l'ail.

Mettez les pistaches, le basilic, le parmesan, l'ail et le sel dans le bol du robot. Mixez grossièrement en versant l'huile d'olive en filet au fur et à mesure. La texture doit rester granuleuse.

Faites cuire les pâtes al dente dans un grand volume d'eau bouillante salée.

Détendez le pesto avec une ou deux cuillères de l'eau de cuisson des pâtes.

Egouttez les pâtes, puis mélangez-les aussitôt avec le pesto de pistaches.

Servez aussitôt.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:00
Risotto-langoustines-citronnelle-copie-1.JPG
Je participe cette année au 3ème concours Champagne de Vignerons.
"Créée en 2001 par le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne afin de développer la notoriété des Champagnes élaborés au vignoble, la marque collective « Les Champagnes de Vignerons » regroupe tous les vignerons et sociétés de vignerons qui commercialisent du Champagne. 

Les Champagnes de Vignerons sont des vins rares et expressifs, reflets d’un véritable savoir-faire, propre à chaque vigneron et transmis de génération en génération. Ils sont également d’une grande diversité : 5000 vignerons et sociétés de vignerons sont regroupés autour de la marque collective. Chacun élabore avec passion des vins de caractère et de qualité, reflets d’un terroir unique. 

La marque collective garantit que chaque Champagne est issu de vignes cultivées par le vigneron lui-même et est élaboré par le vigneron sur son domaine familial ou au sein de sociétés de vignerons." (Source: site Champagnes de Vignerons)

Le thème de l'année est le champagne millésimé: j'ai donc élaboré une recette s'associant au mieux avec un champagne Blanc de Blanc millésimé 2004, domaine Pierre Moncuit.
Le risotto représente pour moi un plat de fête, et la langoustine un crustacé noble, mettant ainsi en valeur le champagne millésimé.
Le moelleux du risotto et l'acidité de la citronnelle reflètent l'équilibre du champagne. Et pour réaliser la recette, j'ai choisi comme vin blanc un Chardonnay, qui est le cépage unique du champagne Blanc de blanc.
Et avant de vous proposer ma recette sachez que l'un de mes lecteurs aura la chance de découvrir les Champagnes de Vignerons en gagnant une bouteille. Pour jouer, rien de plus simple, il vous suffit de me dire quel est votre meilleur souvenir émotion avec un Champagne de Vigneron, en postant votre réponse en commentaire à ce billet. Le 18 novembre, je tirerai le gagnant au sort parmi mes 5 réponses préférées. A vos plumes!
Risotto aux langoustines et à la citronnelle
Pour 4 personnes
   24 langoustines
   1 carotte
   1 branche de céleri
   1 oignon
   2 cuillères à soupe d'huile d'olive
   3 branches de thym frais
   2 branches de persil
   10cl de Chardonnay
   2l d'eau
   sel, poivre
   250g de riz Carnaroli (ou Arborio)
   1 échalote
   2 tiges de citronnelle
   3 cuillères à soupe d'huile d'olive
   10cl de Chardonnay
   50g de beurre
   50g de parmesan râpé
   Cerfeuil
Préparez le fumet de langoustines:
Versez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande casserole
Décortiquez les langoustines. Réservez les queues, et mettez les têtes et carapaces dans la casserole. Ecrasez-les.
Pelez l'oignon et émincez-le. Pelez la carotte et coupez-la en dés. Détaillez la branche de céleri en tronçons.
Ajoutez les légumes dans la casserole, les herbes et faites revenir sur feu vif pendant 5 minutes.
Versez le Chardonnay, l'eau et laissez frémir pendant 30 minutes, tout en écumant régulièrement.
En fin de cuisson, filtrez, salez et poivrez.
Préparez le risotto:
Pelez l'échalote et hachez-la finement. Hachez la citronnelle.
Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse, et faites revenir l'échalote sans coloration.
Ajoutez le riz, et remuez jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Versez alors le vin blanc, et la citronnelle hachée, et mélangez jusqu'à ce que le riz ait absorbé tout le vin.
Puis ajoutez le fumet de langoustine bouillant, louche par louche, en attendant entre chacune que le riz ait absorbé tout le fumet.
En même temps, faites chauffer le reste d'huile d'olive, et saisissez les queues de langoustine pendant une à deux minutes selon leur taille. Réservez-en 8 entières, et coupez les autres en morceaux.
Lorsque le riz est cuit (18 minutes), incorporez le beurre hors du feu, ainsi que les morceaux de langoustine, et laissez reposer 2 minutes.
Servez aussitôt, en répartissant les queues de langoustines réservées sur les assiettes, et parsemez de feuilles de cerfeuil. Parsemez de parmesan râpé.
Accompagnez ce risotto d'un Champagne de Vignerons millésimé Blanc de Blanc
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 07:00

Montage tortis aux poivrons rouges

 

A l'heure où j' écris ce billet, je ne sais pas si l'été sera là un jour, sur le nord de la France. Mais on ne va quand même pas manger des soupes et des raclettes au mois d'août quand même!

Alors plutôt que de désespérer et râler sur le temps (vraiment) pourri, j'ai envie de mettre du soleil dans les assiettes, avec des poivrons colorés, grillés et parfumés, dans un plat à déguster chaud, ou froid.

Tortis-aux-poivrons-rouges.jpg 

Tortis aux poivrons rouges

Pour 4 personnes

   250g de tortis

   4 beaux poivrons rouges

   3 gousses d'ail dégermées

   Huile d'olive

   4 branches de basilic

   Sel, poivre

 

La veille:

Allumez le four en position grill.

Déposez les poivrons sur une grille, et enfournez-les en bas du four. Faites-les griller de tous les côtés, puis enfermez-les dans un sac et laissez-les refroidir.

Lorsqu'ils sont froid, retirez la peau et les graines, et coupez les poivrons en lanières.

Mettez les lanières de poivrons dans une boite fermant hermétiquement, ajoutez les gousses d'ail dégermées et coupées en 4, ainsi que les feuilles de basilic ciselées. Arrosez de 3 cuillères à soupe d'huile dolive, salez, poivrez, fermez la boite, et gardez au frais pendant toute une nuit.

Le jour même:

Faites cuire les pâtes dans une grande casserole d'eau salée. Egouttez-les.

Remettez les pâtes dans la casserole, ajoutez les poivrons, en retirant les gousses d'ail, réchauffez et servez.

 

 

Le truc en plus: 

Choisissez des poivrons de différentes couleurs, pour égayer encore un peu plus le plat

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 07:00

Risotto-encornets-encre-de-seiche.JPG

 

Depuis longtemps, j'ai très envie de faire un risotto à l'encre de seiche. Mais impossible de trouver de l'encre de seiche: le raiteur italien près de chez moi m'a regardée avec des yeux de merlan frit quand je lui en ai demandé, les poissonniers, eux, connaissaient, mais n'en avaient pas non plus.... alors j'avais abandonné l'idée.

Et puis, il y a quelques temps, je retourne chez un poissonnier chez qui j'allais toutes les semaines avant, mais chez qui je n'allais plus depuis septembre dernier, ou presque, car mon organisation des courses de la semaine avait changé. Et là, je vois des petits sachets tout noirs, minuscules, d'encre de seiche.

Ni une ni deux, je les prends, j'achète au passage des encornets, et me voilà armée pour préparer le risotto dont je rêvais depuis si longtemps.

Je l'ai pas été déçue, et en plus.... il me reste un sachet, pour en refaire!!!

 

Risotto aux encornets et à l'encre de seiche

Pour 4 personnes

   240g de riz rond arborio

   1 échalotte

   1l + 1l de court bouillon citronné (ou de fumet de poisson)

   20cl de vin blanc sec

   3 cuillèes à soupe d'huile d'olive

   600g d'anneaux d'encornets

   2 sachets d'encre de seiche

   Parmesan fraichement râpé

 

Rincez les anneaux de calamars.

Portez 1 litre de court bouillon à ébullition, et plongez-y les anneaux entiers. A la reprise de l'ébullition laissez frémir pendant 5 à 7 minutes, selon la tailles des anneaux, et retirez-les. Laissez-les égoutter, et coupez-les en cubes.

 

Pelez et émincez finement l'échalote.

Portez le deuxième litre de court bouillon à ébullition.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une grande sauteuse, et faites-y revenir l'échalote pendant 5 minutes. Ajoutez alors le riz, et mélangez bien jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajoutez le vin blanc, et continuez de mélanger. Lorsque le vin blanc est totalement absorbé, versez une louche de bouillon, et mélangez de nouveau jusqu'à absorption complète du boullon. Procédez ainsi avec le bouillion, louche par louche, sans cesser de mélanger. 

La cuisson dure environ 18 minutes.

En fin de cuisson du risotto,  délayez l'encre de seiche dans un peu d'eau, et ajoutez-la au riz. Ajoutez les cubes d'encornets, mélangez bien pendant quelques instants, et servez, parsemé de parmesan râpé

 

Le truc en plus:

Ne faites pas cuire les anneaux de calamars plus que 5 à 7 minutes, ils seraient durs et caoutchouteux sinon.

Vous pouvez aussi cuire les encornets à la poêle

 

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 07:00

Spaghetti-aux-asperges.JPG

 

Chez nous, il y a une chose assez bizarre: je ne refais quasiment jamais deux fois le même plat. C'est ça le problème d'une blogueuse culinaire, trop de recettes à tester, trop de choses à essayer.

Il y en a un qui est un peu triste à la maison du coup, car il y a certains plats qu'il aimerait remanger plus souvent. Le crumble aux pomems par exemple, s'il pouvait, il en mangerait bien tous les jours. Mais je tiens bon, pas de crumble aux pommes tous les jours.

Et puis depuis quelques mois, il se passe quelque chose de bizarre dans nos assiettes le samedi midi. Comment en sommes-nous arrivés là? Je ne saurais le dire... Mais ce qui est sûr, c'est que j'ai cédé à la fidélité en cuisine. 

Et qu'est-ce qui définit chez moi la fidélité en cuisine?

Deux choses:

  • la première, c'est que tous les samedis midis depuis quelques mois (ou presque.... je résiste comme je peux) nous mangeons des pâtes aux asperges
  • la seconde, c'est que j'ai attendu au moins 5 mois avant de photographier le plat et de le publier!

 

Bon voilà, j'avoue ma faute, je prépare tous les samedis le même plat, je ne m'en suis pas lassée, et je ne le publie qu'aujourd'hui.....  Mais c'est tellement bon!

Hors saison, je les fais avec des asperges surgelées, mais en ce moment, je profite des asperges vertes fraiches.

 

Oh et puis peut-être que dans quelques semaines, je ne ferai plus ces spaghetti aux asperges, maintenant qu'ils sont sur le blog.... tiens d'ailleurs samedi dernier, c'était paupiettes de veau et haricots verts....

 

Spaghetti à la crème d'asperges vertes

Pour 4 personnes

   300g de spaghetti

   500g d'asperges vertes

   2 échalotes

   1 verre de vin blanc sec

   15cl de crème liquide

   Huile d'olive

   Parmesan fraichement râpé

 

Lavez les asperges et coupez les pointes. Faites les cuire 3 minutes à la vapeur, et réservez.

Coupez les restes des aperges en tronçons, et faites-les cuire pendant 5 minutes à la vapeur.

Pelez et émincez les échalotes.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle, et ajoutez les échalotes. Faites-les revenir sans coloraiton, puis ajoutez les tronçons d'asperges.

Versez le vin blanc, puis laissez-les s'évaporer. Ajoutez alors la crème, portez à ébulltion, puis mixez le tout, jusqu'à obtenir une sorte de purée bien lisse, puis remettez dans la poêle sur feu très doux.

Portez un grand volume d'eau salée à ébullition, et faites cuire les spaghetti al dente. Versez 4 cuillères à soupe d'eau de cuisson des spaghetti dans la crème d'asperges.

Egouttez les spaghetti, et mélangez-les à la crème d'asperge, dans la poêle.

Servez dans les assiettes, répartissez les pointes d'asperges sur les spaghetti, et parsemez de parmesan râpé.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 07:00

Lasagnes a redimensionner

 

En hiver, on aime les plats réconfortants, généreux, que je peux préparer en grandes quantités afin de resservir les restes le lendemain. Parmi ceux-là, j’aime par exemple le pot au feu, la blanquette de veau, le hachis parmentier, le bœuf bourguignon, ou encore les lasagnes. L’avantage des lasagnes, c’est qu’on peut varier les garnitures, comme ici, , ou encore .

Et puis il y a aussi une version plus traditionnelle que j’aime tout autant, parfumée, qui nous transporte presque aussitôt en Italie ! Essayez-les, et vous verrez qu’il ne leur manque plus que l’accent

  

Lasagnes a la viande

Pour 8 personnes

   500g de feuille de lasagnes

   500g de bœuf haché

   500g de veau haché

   1 carotte

   1 oignon

   2 branches de céleri

   1 feuille de laurier

   150g de parmesan râpé

   500g de tomates pelées en boite

   25cl de coulis de tomates

   ½ cuillère à soupe de concentré de tomates

   1 verre de vin blanc

   1 filet d’huile d’olive

   Sel, poivre

 

   75cl de lait

   30g de beurre

   30g de farine

 

Préparez la béchamel : faites fondre le beurre dans une casserole, versez la farine, et mélangez bien, en faisant cuire le mélange pendant environ 5 minutes. Ajoutez le lait froid et mélangez pour obtenir une consistance lisse et sans grumeaux. Faites chauffer sur feu doux, en remuant en permanence jusqu’à ce que la sauce épaississe. Elle doit cependant rester assez liquide. Salez, poivrez et réservez.

 

Pelez et hachez l’oignon, le céleri et la carotte. Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites revenir oignon, céleri et carottes.

Ajoutez la viande hachée, faites la dorer, puis versez le vin blanc, la feuille de laurier, tomates pelées et leur jus,  le concentré de tomates et le coulis de tomates. Salez, poivrez et laissez mijoter à couvert pendant 1h30.

 

Versez un peu de béchamel dans le fond d’un plat à gratin. Déposez dessus une couche de lasagnes. Couvrez d’une couche de sauce bolognaise, d’une nouvelle couche de plaques de lasagnes, de béchamel, et ainsi de suite jusqu’à épuisement des ingrédients. Terminez par une couche de sauce béchamel et couvrez de parmesan râpé.

Faites cuire pendant 30 minutes à 180°C et servez très chaud

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 07:00

Risotto-au-potiron-02.JPG

 

C'est encore la saison du potiron. Je le cuisine sous toutes les formes, soupes, gratin, tarte, purée. Mais je ne l'avais encore jamais testé en risotto.

C'est amusant, la purée de potiron colore le riz en orange, et parfume agréablement ce risotto.

N'hésitez pas, je suis sûre que vous serez séduits!

 

Risotto-au-potiron.JPG

 

Risotto au potiron

Pour 4 personnes

   200g de riz rond arborio

   2 échalotes

   500g de chair de potiron

   500g de champignons de Paris

   750ml de bouillon de volaille 

   1 verre de vin blanc sec

   Huile d'olive

   1 noix de beurre

   Parmesan fraichement râpé

 

 

Faites cuire la chair du potiron à la vapeur, jusqu'à ce qu'elle soit fondante. Egouttez-la et écrasez la à la fourchette pour obtenir une purée. Réservez.

 

Rincez les champignons, et émincez-les.

Faites chauffer le beurre dans une grande poêle, et faites revenir les lamelles de champignons pendant 5 minutes. Réservez.

 

Pelez et émincez finement les échalotes.

 Faites chauffer l'huile d'olive dans une grande sauteuse, et faites revenir les échalotes jusqu'à ce qu'elles deviennent translucides, mais sans coloration. Ajoutez-y le riz, et remuez jusqu'à ce qu'il devienne translucide.

Versez le vin blanc, mélangez, et lorsque tout le vin a été absorbé, versez une louche de bouillon chaud. Sans cesser de remuer, attendez que tout le liquide ait été absorbé par le riz pour verser une autre louche. Procédez ainsi jusqu'à ce qu'il ne reste plus de bouillon, tout en remuant. 

Ajoutez alors le potiron écrasé, et les champignons. Mélangez rapidement.

Servez très chaud, accompagné du parmesan râpé.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 07:00

Montage risotto crozets champignon beaufort 01

 

Au mois d'aout, nous avons passé une semaine en Haute Savoie. Nous avions adoré ce village l'hiver dernier, nous avons choisi d'y retourner pour l'été, et nous avons bien fait.

 

La semaine a été très agréable, ensoleillée, et même très chaude... C'est peu commun de préparer une fondue par 27°C!

 

Nous avons pu profiter des alpages pour pique-niquer, des activités proposées pour tous sur la base de loisirs, ballades, poney, trampolines, golf...

 

Montage-Samoens-ete-2011.jpg

 

Et puis bien sûr, je n'ai pas pu m'empêcher de cuisiner des produits locaux, fromages, charcuteries, et les fameux crozets, ces pâtes savoyardes carrées, natures, aux chanterelles, ou au sarrasin.

 

Risotto crozets champignon beaufort 01

 

La façon traditionnelle de les préparer, c'est en gratin, avec des lardons. Mais il faisait vraiment trop chaud pour un bon gratin de crozets, ce sera pour l'hiver prochain. Là, j'ai préféré les préparer en risotto. Le mode de cuisson est exactement le même qu'un risotto, et on peut l'accompagner des produits qu'on veut. Moi j'avais choisi des champignons, et du beaufort, pour la touche locale.

 

Risotto crozets champignon beaufort 02

 

Risotto de crozets au beaufort

Pour 4 personnes

    300g de crozets aux chanterelles, ou au sarrasin

    1 oignon

    20g +20g de beurre

    20cl de vin blanc de Savoie

    750ml de bouillon de volaille

    300g de champignons de Paris

    200g de Beaufort

 

 

Coupez les champignons en lamelles. Faites-les revenir dans 20g de beurre, jusqu'à ce qu'ils soient cuits.

Coupez le beaufort en petits dés, ou râpez-le si vous le préférez râpé.

 

Pelez et émincez finement l'oignon.

 

Faites chauffer le reste du beurre dans une sauteuse. Faites revenir l'oignon sans coloration, puis ajoutez les crozets.

Faites-les revenir en mélangeant avec une spatule, puis versez le vin blanc. Baissez le feu. Lorsque le vin est absorbé, ajoutez une louche de bouillon, et lorsque les crozets ont absorbé tout le bouillon, ajoutez-en une autre. Procédez ainsi jusqu'à ce que les crozets soient cuits.

Ajoutez alors les champignons cuits, et les dés de beaufort.

Mélangez rapidement sur le feu, et servez aussitôt.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article