Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 14:18

Ma mère est lyonnaise, et quand j'étais petite, j'adorais quand mes grands-parents revenant de Lyon rapportaient des quenelles ou du saucisson à cuire. On trouve maintenant de bons saucissons lyonnais en région parisienne, mon boucher en vend par exemple de très bons, et j'en achète régulièrement.
Je le prépare de façon simple, mais qui me rappelle celui que je mangeais petite: cuit à l'eau, et accompagné de pommes de terre.

saucisson_chaud


Saucisson lyonnais

Pour 4 personnes:
   1 saucisson lyonnais pistaché
   1kg de pommes de terre
   Beurre    
 

Plongez le saucisson dans une grand faitout remplie d'eau froide. Piquez-le 4 ou 5 fois avec la pointe d'un couteau. Portez à ébullition.
Lavez les pommes-de-terre.
Au bout de 10 à 15 minutes de cuisson du saucisson, plongez les pommes-de-terre dans une casserole remplie d'eau froide, et portez à ébullition.Lorsque l'eau bout, retirez les pommes-de-terre de la casserole à l'aide d'une écumoire, et déposez-les dans le faitout avec le saucisson. Poursuivez la cuisson pendant 20 à 30 minutes selon la taille des pommes-de-terre. En fin de cuisson, pelez les pommes de terre, coupez-le saucisson en rondelles épaisses et servez en laissant un morceau de beurre sur les pommes-de-terre.

Vous pouvez aussi cuire les pommes-de-terre à part, sans les transférer dans le faitout, mais le gras qui s'échappe du saucisson leur donne un goût agréable. Il est par contre important de commencer leur cuisson à froid, d'où le démarrage dans une casserole d'eau froide séparée.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 14:15

Je ne suis pas une grande fan de viande, du coup, je cuisine le plus souvent des escalopes de poulet. Mais il faut bien varier de temps en temps, et ce midi, j'ai préparé une escalope de veau bien tendre, avec une sauce aux champignons.

Veau_forestiere

Escalopes de veau forestière

Pour 2 personnes:
2 escalopes de veau d'environ 125g chacune
250g de champignons de Paris
1 oignon
10cl de vin blanc
2 cuillères à soupe de crème fraîche à 15% de MG
Huile d'olive
Persil
Sel et poivre

Emincez l'oignon. lavez et coupez les champignons en fines lamelles.
Faites revenir les oignons dans une poêle antiadhésive, avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez les champignons et laissez cuire jusqu'à ce que l'eau sévapore. Salez légèrement.
Lorsque le champignons sont cuits, retirez-les de la poêle, et saisissez les escalopes. Faites-les cuire environ 5 minutes de chaque côté, puis retirez-les de la poêle. Déglacez au vin blanc, ajoutez la crème, baissez le feu et remettez les escalopes et les champignons dans la poêle. Laissez réchauffer quelques instants, servez et parsemez de persil ciselé.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 13:49

J'ai pris ce matin chez le boucher une escalope de poulet. Comment la cuisiner? Grillée tout simplement, c'est une idée, mais pourquoi ne pas la préparer plutôt avec des épices pour un plat aux saveurs exotiqus?
Au final, j'obtiens un pilaf de poulet très parfumé, légèrement épicé.

Pilaf_poulet_parfume



Pilaf de poulet parfumé

Pour 6 personnes
4 blancs de poulet
300g de riz basmati
2 oignons
1 gousse d'ail dégermée
1 cube de bouillon de légumes (ou de volaille, mais je n'en ai pas)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de cannelle en poudre
2 clous de girofle
2 anis étoilé
1 citron vert
3 cuillères à soupe de pignons de pin



Détaillez les blancs de poulet en morceaux. Epluchez et émincez les oignons et l'ail. Faites bouillir 50cl d'eau et laissez fondre le cube de bouillon.
Dans une poêle, faites chauffer l'huile d'olive, faites-y dorer le poulet et retirez-le. Baissez le feu, ajoutez les oignons et laissez-les colorer. Ajoutez l'ail, la cannelle, les clous de girofle, l'anis, le jus du citron vert et le poulet. Mélangez et versez le bouillon et le riz. Couvrez et laissez mijoter à feu doux jusqu'à complète absorption du liquide (environ 15 minutes). Faites griller les pignons 2 minutes dans une poêle sans matière grasse. Mélangez avant de servir, saupoudrez de pignons et parsemez éventuellement de coriandre ciselée.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 14:01

J'aime bien le lapin, mon mari moins, du coup, j'en cuisine rarement.
Mais cette semaine, vu que je dois me reposer, je suis à la maison, et j'ai le temps de me préparer de bonnes choses pour le déjeuner.
Hier matin, j'ai donc acheté une cuisse de lapin chez le boucher.
J'ai inventé une façon rapide et légère pour l'accomoder, ne me demandant pas trop de travail.
Voici donc la recette que j'ai imaginée ce midi.

Lapin_champignons


Cuisses de lapin aux champignons

Pour 2 personnes
   2 cuisses de lapin
   1 oignon

   1 petite boîte de champignons de Paris (ou champignons frais, lavés et coupés en lamelles)
   1 gousse d'ail
   25cl de vin blanc sec
   2 cuillères à soupe d'huile d'olive
   Herbes de Provence
   Sel, poivre

Faites chauffer l'huile dans une cocotte. Faites-y revenir les cuisses de lapin pour qu'elles soient bien dorées des deux côtés.
Retirez les cuisses de lapin. Ajoutez l'oignon émincé, la gousse d'ail pelée, coupée en deux et dégermez, et chauffez-les juqu'à ce que l'oignon soit translucide.
Egouttez les champignons et ajoutez-les dans la cocotte. Faites revenir quelques minutes en mélangeant pour éviter que l'oignon ne colore.
Ajoutez le vin blanc, puis les cuisses de lapin.
Salez, poivrez, ajoutez les herbes, et laissez cuire à couvert environ 30 minutes, en arrosant régulièrement les cuisses du jus et en les retournant à mi-cuisson.
Servez les cuisses de lapin accompagnées de tagliatelles ou de spaghetti.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 12:19

Je tiens cette recette de Malika, qui l'avait eue d'une tante anglaise, si je me souviens bien.
Curieuse association que celle du bacon et de la gelée de groseille, et pourtant, le résultat est exceptionnel. On ne sent pas le sucré de la gelée, mais simplement la légère acidité des groseilles. Le bacon en fondant perd son coté fumé un peu fort, et au final, on a un plat de viande en sauce crémeuse de couleur légèrement rosée, avec une petite pointe d'acidité.

filet_mignon_bacon_groseilles

Filet mignon de porc au bacon et à la gelée de groseille

Pour 5 à 6 personnes
   2 filets mignon de porc d'environ 400 à 500g chacun
   6 tranches de bacon
   2 cuillères à soupe d'huile de tournesol
   ½ pot de gelée de groseille
   30 cl de crème liquide
   Poivre, sauce soja
   250g de champignons

 

 

Faites chauffer l'huile dans une cocotte. Ajoutez les tranches de bacon coupées en petits morceaux et faites-les revenir 2 à 3 minutes.
Coupez les filets mignons en gros morceaux, et faites-les revenir avec le bacon jusqu'à ce qu'ils se colorent sur toutes les faces.
Ajoutez la sauce soja, puis la gelée de groseilles et laissez-la fondre. Versez la crème liquide, poivrez et laissez mijoter à couvert pendant environ 30 minutes sur feu doux.
Faites revenir les champignons tranchés dans une poêle, et ajoutez-les à la viande.
Laissez cuire encore 5 minutes et servez avec du riz blanc.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 14:02

Mon testeur préféré voulait absolument ouvrir une bouteille de Saint-Emilion qu'il avait pris hier dans notre cave. Je ne bois actuellement pas de vin, bien sûr, mais je l'ai aidé à trouver un plat pour accompagner son vin.
Je ne cuisine pas beaucoup de viande, car je n'aime pas énormément cela, cela ne me dérange pas du tout de faire un repas sans viande par exemple.
Mais avec un Saint-Emilion, je lui ai proposé de la viande rouge, en l'occurrence une bavette à l'échalote, accompagnée de purée de pommes-de-terres, faite maison, bien évidemment. Il m'a donc accompagnée au marché ce matin, nous avons pris nos bavettes chez le boucher, les échalotes et les pommes-de-terre (ainsi que d'autres fruits et légumes pour la semaine) chez le producteur de fruits et légumes, qui garantit ses produits sans nitrates et autres pesticides. Et nous nous sommes régalés. D'ailleurs il reste de la purée, ce sera pour le diner de Camille, elle devrait apprécier aussi je pense!

Bavette_echalote


Bavette à l'échalote

Pour 4 personnes
  4 bavettes d'aloyau
   10 petites échalotes
   100g de beurre
   4 cuillères à soupe d'huile
   2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
   1 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge
   Poivre

Pelez les échalotes et coupez-les finement.
Faites fondre 80g de beurre dans une poêle anti-adhésive et ajoutez l'huile. Dès que le mélange mousse, ajoutez les échalotes et faites cuire à feu moyen pendant environ 20 minutes. Salez et poivrez en milieu de cuisson. Pendant ce temps, préchauffez les assiettes.
5 minutes avant la fin de la cuisson des échalotes, faites chauffer le reste de beurre dans une autre poêle. Dès qu'il est bien chaud, faites cuire les bavettes 2 minutes de chaque côté, salez et poivrez à la fin. Au dernier moment, ajoutez les deux vinaigres aux échalotes, remuez, répartissez la viande dans les assiettes chaudes et recouvrez avec les échalotes.


Purée de pommes-de-terre

Pour 4 personnes
   1kg de pommes-de-terres à purée (type Bintje)
   2 gousses d'ail 
   200ml de lait
   2 branches de thym
   25g de beurre
   1 jaune d'oeuf
   Sel

 
Pelez les pommes-de-terre et coupez-les en gros morceaux. Pelez les gousses d'ail, coupez-les en deux et dégermez-les.
Mettez l'ail, les pommes de terre et le thym dans une grande casserole d'eau salée et faites cuire à petit bouillon jusqu'à ce que les pommes de terre soient fondantes.
Egouttez les pommes-de-terre, retirez l'ail et le thym. Ecrasez grossièrement les pommes de terre à la fourchette, puis fouettez vigoureusement en ajoutant le lait petit à petit.
Ajoutez le jaune d'oeuf en continuant de fouetter, puis le beurre, et rectifiez l'assaisonnement.

Le fait de dégermer l'ail le rend beaucoup plus digeste.
J'ai fait la purée au fouet, car je n'ai pas de presse-purée: si les pommes-de-terres sont bien fondantes, la texture obtenue au fouet est bien lisse.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 17:55

Non, le monde des hamburgers ne se limite pas à ce qu'on peut trouver dans les deux enseignes au logo alphabétique bien connues en France. Pendant notre séjour de deux ans au Québec, nous commandions des hamburgers au restaurant, il y en avait sous toutes les formes, et présentées sous le nom charmant de Hambourgeois, version francophone du nom original! J'ai un excellent souvenir d'un hambourgeois à la mexicaine, avec poulet pimenté et guacamole par exemple. En tant que petits français exilés en manque de fromage, nous avions inventé notre hambourgeois français, avec deux tranches de pain de campagne, un bon steak bien saignant, et quelques morceaux de fromage bien de chez nous, roquefort, chèvre bien fort, ou autre fromage qui parfume tout le réfrigérateur.
De retour en France depuis quelques années maintenant, nous aimons de temps en temps manger des hamburgers chez nous, tellement plus savoureux et variés que ceux des fast-food alphabétiques.
Soit j'improvise, soit je note des recettes quand j'en trouve. J'avais relevée celle-ci dans un magasine Avantages il y a un moment, je l'avais tentée une première fois, mais j'avais mis trop de pesto, et ce n'était pas aussi bon qu'espéré!
Ce midi, vu que j'avais des petits pains à hamburger dans le congélateur, un pot de pesto entamé et de la viande hachée au congélateur, j'ai retenté, et cette fois-ci, c'était réussi!

hamburgers_a_l_italienne


Hamburgers à l'italienne

Pour 4 personnes
2 tomates
1 boule de mozzarella
600g de steak haché
4 cuillères à soupe de pesto
3 cuillères à café de câpres hachées
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
4 pains à hamburger
4 cuillères à soupe de sauce tomate
Poivre

Lavez puis coupez les tomates en rondelles. Découpez la mozzarella en fines tranches.
Dans une assiette creuse, mélangez à la fourchette la viande hachée, le pesto les câpres et du poivre.
Séparez la viande en 4, formez des boules et aplatissez-les en quatre steaks. Faites chauffer l'huile dans une poêle, déposez les steaks et faites-les cuire 2 à 5 minutes de chaque côté selon la cuisson souhaitée. 30 secondes avant la fin de la cuisson, recouvrez chaque steak d'un peu de mozzarella et terminez la cuisson à couvert.
Pendant ce temps faites légèrement griller les pains à hamburgers sous le gril du four, l'intérieur des pains tournés vers le gril. Sortez les du four, tartinez-les avec la sauce tomate. Répartissez sur 4 moitiés de pain les tranches de tomates, recouvrez d'un steak et recouvrez de l'autre moitié des pains.
Servez immédiatement.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 14:17

En terme de cuisine exotique, je fais rarement des essais, car je ne trouve jamais les ingrédients, je me dis que c'est bête d'acheter plein d'épices pour faire juste une recette. Du coup, je tourne entre curry et colombo, et j'inove peu.
Mais j'avais découpé celle-ci dans un ancien magazine Cuisine et Vins de France, et j'ai testé ce midi. En recherchant sur internet, j'ai d'ailleurs retrouvé la même recette sur le blog de Choupette Poulet_noix_de_cajou


Poulet aux noix de cajou

Pour 4 personnes:

    500g de blancs de poulet
    100g de noix de cajou
    1 cuillère à soupe d'ail haché
    1 cuillère à soupe de gingembre haché
    1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
    1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
    2 cuillères à soupe de sauce soja
    1 cuillère à soupe de sucre roux en poudre
    1 cuillère à soupe rase de Maïzena
    2 cuillères à soupe d'huile


Détaillez les blancs de poulet en lamelles de 1 cm d'épaisseur, saupoudrez-les de Maizena et secouez-les pour éliminer l'excédent. Faites chauffer l'huile dans un wok (ou à défaut dans une sauteuse). Mettez-y les lamelles de poulet à dorer à feu vif pendant 2 min, puis égouttez-les.
A la place du poulet, versez les noix de cajou, l'ail et le gingembre et faites-les revenir en remuant sans cesse sur feu moyen pendant 2 min.
Ajoutez alors le sucre roux, la sauce soja et les vinaigres. Laissez caraméliser un peu en remuant. Remettez les lamelles de poulet et mélangez le tout sur feu doux pendant 1 min.
Servez aussitôt, accompagné par exemple d'un riz thaï ou basmati blanc, ou de nouilles chinoises.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 15:16

Peu de temps pour cuisiner en semaine, donc j'en profite le weekend.
Dimanche dernier, j'ai réinventé une recette de magrets de canard à l'orange assez simple: je l'avais trouvée dans un magazine, et faite il y a 3 ans au réveillon pour des amis. N'ayant plus la recette sous la main, j'ai improvisé....  avec succès, selon mon testeur préféré!


Magret_aux_pommes_et___l_orange

Magrets de canard aux pommes et à l'orange

Pour 4 personnes:

    2 magrets de canard d'environ 300g chacun
    4 pommes Chanteclerc (elles sont parfaites pour la cuisson en accompagnement de viandes)
    1 orange
    baies mélangées
    fleur de sel
      

Pelez-les pommes et coupez-les en quartiers.
Entaillez les magrets côté peau et déposez-les dans une poêle antiadhésive bien chaude, peau en dessous. Laissez fondre la graisse à feu vif pendant environ 5 minutes.
Retirez les magrets de la poêle, posez-les dans un plat et couvrez de papier aluminium pour les garder au chaud.
Déposez les quartiers de pommes dans la poêle, et faites-les fondre à feu doux, et à couvert pendant environ 5 minutes.
Pendant ce temps, pressez l'orange.
Une fois que les pommes sont cuites, augmentez le feu et remettez les magrets dans la poêle pour finir leur cuisson avec les pommes, durant environ 10 minutes côté peau, puis retournez les magrets et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.
Retirez les pommes et les magrets de la poêle. Jetez les 2/3 de la graisse, puis versez le jus d'orange, ajoutez les baies mélangées et laissez réduire le temps de dresser les assiettes: dans chaque assiette, déposez un peu de pommes cuites, un demi-magret découpé en tranches fines, un peu de sauce à l'orange et parsemez les magrets d'un peu de fleur de sel.

Servez ces magrets avec des pommes cuites à la graisse de canard  (j'avoueque c'est visible sur la photo mais dimanche dernier, par manque de temps, et de pommes de terre, j'ai simplement servi des pommes rissolées surgelées, mais c'était nettement moins bon!)

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article