Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 07:03

Montage-confiture-de-chataignes.jpg

La confiture de châtaignes, c'est un vice familial et de longue date...

Mais je l'assume, et je ne me soigne pas vraiment.

 

Par contre, je n'avais jamais essayé d'en faire moi-même, car je n'habite pas dans une région où nous en trouvons facilement.

Mais pendant nos vacances, j'en ai tellement vu sur les marchés que malgré tout ce que j'avais pu lire sur le travail que cela représentait, j'ai voulu en acheter pour faire ma propre confiture.

 

Alors oui, cela représente quand même un certain travail, je ne nie pas le fait que la phase initiale qui consiste à peler les châtaignes est longue, et qu'il faut prévoir le temps en conséquence, mais c'est comme pour les macarons: une fois ma confiture en pots (et goûtée), j'étais ravie de l'avoir faite moi-même.  Elle est crémeuse, et moins sucrée que celles qu'on trouve dans le commerce. Le goût des châtaignes est bien marqué, celui de la vanille aussi.

 

Et si l'an prochain je retrouve les châtaignes, je n'hésiterai pas à en refaire, c'est sûr.

 

Confiture-de-chataignes-05.jpg

 

Confitude de châtaignes

Pour 4 pots

   1kg de châtaignes

   700g de sucre en poudre par kilo de châtaignes (pesées pelées)

   1 cuillère à café de vanille en poudre

   250ml d'eau

 

 

Avec un bon couteau, ôtez une petite partie de l'écorce marron les châtaignes.

Plongez-les dans de l'eau froide, portez à ébullition et laissez cuire 10 minutes.

Retirez les châtaignes petit à petit de l'eau, et otez la première écorce marron.

 

Replongez les châtaignes dans de l'eau tiède, portez à ébullition et faites cuire 30 à 40 minutes.

 

Pendant ce temps, lavez soigneusement les pots vides et les couvercles, arrosez-les d'eau bouillante et faites les séchez à l'envers sur un torchon propre.

 

A la fin de la cuisson, retirez les châtaignes petit à petit de l'eau chaude et enlevez la fine peau blanche qui les recouvre.

Pesez alors les châtaignes, et calculez la quantité nécessaire de sucre à uiliser (700g pour 1kg de châtaignes pelées).

 

Passez les châtaignes cuites au presse-purée, ou au mixer.

 

Pendant ce temps, préparez un sirop de sucre avec la quantité de sucre calculée et 750ml d'eau.

Versez doucement le sirop chaud dans la purée de châtaignes, et mélangez bien pour homogénéiser.

 

Versez la purée sucrée dans une casserole, ajoutez la vanille, et faites cuire en remuant pendant 20 minutes.

 

Versez la confiture de châtaigne dans les pots, fermez-les bien et reournez-les pour les laisser refroidir.

 

Vous pouvez conserver la confiture au frais pendant quelques semaines.

 

 

 

Le truc en plus:

  • La première cuisson sert à ramollir l'écorce et à la retirer plus facilement. Il est cependant nécessaire d'oter une toute petite partie de cette écorce avant cuisson pour éviter que les châtaignes n'éclatent à la cuisson.
  • Après la deuxième cuisson la fine peau s'enlève très facilement.
  • J'utilise de la vanille en poudre, on peu aussi prendre une gousse fendue en deux dans le sens de la longueur.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Confitures
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 07:00

Confiture poires epices badiane 01

 

Cet été, je suis tombée sous le charme de la poudre Equinoxiale d'Olivier Roellinger. En plongeant mon nez dans le flacon, j'ai entamé un voyage au pays des odeurs d'enfance, et de Noël. Savant mélange de vanille, cannelle, poivre et autres épices, cette poudre s'utilise dans les desserts, ou pour parfumer des chocolats chauds.

Je l'ai déjà utilisée dans un cake, associée à de la rhubarbe et des noix de pécan. Elle est tellement parfumée qu'une très petite quantité suffit.

J'ai aussi eu envie de l'utiliser dans des confitures, en l'associant à de la poire. Parce que j'aime la poire épicée, c'est une confiture d'automne peu classique que j'avais très envie de réaliser.

 

Je suis donc allée choisir de belles poires, j'ai ajouté quelques étoiles de badiane, parce que j'aime aussi ces saveurs avec la poire, j'ai cuit ma confiture et je l'ai mise en pot. Encore une fois, j'ai utilisé l'agar-agar pour mettre mois de sucre dans ma confiture, mais la faire prendre correctement, et je suis contente du résultat: peu être encore un peu trop sucrée, mais parfumée, de beaux morceaux de fruits qu'on sent bien, et des saveurs d'automne en pot pour quelques semaines.

 

Confiture poires epices badiane 02

 

Confiture de poires à la badiane et à la poudre Equinoxiale

Pour 4 pots

   1,2kg de poires

   600g de sucre en poudre

   1/2 cuillère à café d'agar-agar

   Le jus d'un citron

   3 étoiles de badiane

   2 cuillères à café rases de poudre Equinoxiale

 

Pelez les poires et coupez-les en petits dés.

Mettez les poires dans une bassine à confiture, ajoutez le sucre, le jus de citron, les épices et mélangez.

Couvrez et laissez macérer au frais pendant plusieurs heures (une nuit par exemple).

 

Le lendemain lavez soigneusement les pots vides et les couvercles, arrosez-les d'eau bouillante et faites les séchez à l'envers sur un torchon propre.
Pendant ce temps, portez le contenue de la bassine à confiture à ébullition et laissez cuire 20 minutes à petits bouillons, tout en remuant.
Ajoutez alors l'agar-agar, poursuivez la cuisson 2 minutes. Vérifiez la consistance en laissant tomber une goutte de confiture sur une assiette froide: la goutte doit figer immédiatement. Si nécessaire, poursuivez un peu la cuisson.
Otez du feu, et mettez en pots, en laissant les étoiles de badiane dans les pots. Fermez les couvercles, et retournez les pots pour laisser refroidir.

 

Le truc en plus:

Gardez les pots au frais, et consommez-les rapidement, les confitures à l'agar-agar se conserven moins lontemps que les confitures qui contiennent plus de sucre.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Confitures
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 17:55

Le chutney est un condiment aigre-doux très utilisé en cuisine indienne. En France, on sert de plus en plus des chutneys fruités en accompagnement du foie-gras.
J'aime proposer des chutney fruités avec mon foie gras au moment de fêtes.
A l'approche des fêtes, voici une idée de chutney aux poires et raisins. Il peut se préparer à l'avance, et se conserver quelques jours au frais dans un pot fermé au réfrigérateur.


Chutney aux poires et aux raisins
Pour un pot
    250g de poires
    50g de raisins
    150g de petits oignons
    100g de cassonade
    12cl de vinaigre de cidre
    1 cuillère à café rase de gingembre en poudre
    1 citron
    1 pincée de piment doux en poudre

Pelez les poires, et coupez-les en dés.
Ouvrez les raisins et otez les pépins.
Pelez les oignons et coupez-les en lamelles.
Mettez tous les ingrédients dans une casserole et faites cuire à feu doux pendant 1 heure en remuant de temps en temps.
En fin de cuisson, le mélange est épais et sirupeux.
Laissez refroidir, et mettez en pot. Le chutney peut se conserver ainsi plusieurs jours au réfrigérateur.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Confitures
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:00

La saison des mirabelles est finie, mais cette année, je les ai mises en pots, pour en profiter pendant encore quelques semaines. Quel dommage qu'on ne trouve ce petit fruit délicieux que pendant une si courte saison à la fin de l'été. Mais je me régale tous les matins avec cette confiture bien parfumée qui ensoleille mes tartines.



Confiture de mirabelles
Pour 4 à 5 pots
   1 kg de mirabelles bien mures
   600g de sucre en poudre
   1 cuillère à café rase d'agar-agar

La veille, lavez les mirabelles, ouvrez-les et retirez les noyaux.
Mettez les demi mirabelles dans un grand saladier, ajoutez le sucre et mélangez. Couvrez et gardez toute une nuit, ou plus, au frais.

Lavez soigneusement les pots vides et les couvercles, arrosez les d'eau bouillante et faites les séchez à l'envers sur un torchon propre.
Pendant ce temps, versez le contenu du saladier dans une grande casserole (ou une bassine en cuivre), portez à ébullition et laissez cuire 15 minutes à ébullition, tout en remuant. Baissez le feu et laissez frémir pendant 15 minutes.
Ajoutez alors l'agar-agar, poursuivez la cuisson 2 minutes. Vérifiez la consistance en laissant tomber une goutte de confiture sur une assiette froide: la goutte doit figer immédiatement. Si nécessaire, poursuivez un peu la cuisson.
Otez du feu, et mettez en pots. Fermez les couvercles, et retournez les pots pour laisser refroidir.
La confiture gélifiée à l'agar-agar se garde moins longtemps que des confitures cuites plus longtemps. Je garde mes pots sans problème pendant 2 ou 3 mois dans le réfrigérateur.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Confitures
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 07:00

A la maison, nous mangeons peu de confiture. Mais ça faisait quand même un moment que l'idée de me lancer et de faire mes propres confitures me tentait.
La semaine dernière, c'est Céline qui m'a dit qu'elle en avait fait, et comme cette année, les fruits ne sont pas très chers, j'ai décidé de me lancer enfin. J'ai trouvé 1,5kg d'abricots murs sur le marché, et je me suis lancée.
Mais comme dit mon mari, je ne peux pas faire des choses toutes simples, donc j'ai ajouté du romarin du balcon pour parfumer légèrement ma confiture. Dès le lendemain matin, j'ai pu y goûter sur les tartines du petit déjeuner, et je crois que dorénavant, je vais manger plus de confiture!!!


Confiture d'abricots au romarin
Pour 4 pots
   1,5kg d'abricots (environ 1,3kg dénoyautés)
   2 branches de romarin
   1kg de sucre en poudre blanc
   1/2 cuillère à café d'agar-agar

La veille, lavez les abricots, ouvrez-les et retirez les noyaux. Lavez le romarin.
Mettez les oreillons d'abricots et les branches de romarin dans un grand saladier, ajoutez le sucre et mélangez. Couvrez et gardez toute une nuit, ou plus, au frais.

Lavez soigneusement les pots vides et les couvercles, arrosez les d'eau bouillante et faites les séchez à l'envers sur un torchon propre.
Pendant ce temps, versez le contenu du saladier dans une grande casserole (ou une bassine en cuivre), portez à ébullition et laissez cuire 15 minutes à ébullition, tout en remuant. Baissez le feu et laissez frémir pendant 15 minutes.
Ajoutez alors l'agar-agar, poursuivez la cuisson 2 minutes. Vérifiez la consistance en laissant tomber une goutte de confiture sur une assiette froide: la goutte doit figer immédiatement. Si nécessaire, poursuivez un peu la cuisson.
Otez du feu, et mettez en pots. Fermez les couvercles, et retournez les pots pour laisser refroidir.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Confitures
commenter cet article