Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 07:00

Il y a quelques semaines, une journaliste travaillant pour 100%MAG , l’émission de M6, m’a contactée. En faisant des recherches pour un prochain sujet, elle avait apprécié les recettes de gaspachos et autres soupes froides proposées sur mon blog.

Après quelques échanges par mail et par téléphone, j’ai accepté de participer au reportage sur la cuisine qui rafraichit.

 

C’est donc un mardi matin que Guillaume est venu chez moi, en région parisienne pour une matinée de tournage, de cuisine, de rires, et de convivialité dont voici les détails :

 

Le scénario: des amies viennent chez moi pour cuisiner soupes froides, glaces et sorbets. Jusque là rien de bien sorcier, sauf que ça doit se faire devant une caméra, et là, d’un coup ça change tout !

Le décor: ma cuisine, mon salon, et même mon balcon, mais sans soleil ce jour là

Les actrices : rien que des super stars, bien sûr ! Alice et Céline ont bien joué le jeu, et ont été au top (et merci pour toute la vaisselle aussi !)

La bande son: mon robot chéri qui mixe les soupes sans broncher, et ma sorbetière.

Le réalisateur: Guillaume, très sympa, qui a su nous mette à l’aise rapidement, et qui, planqué derrière sa caméra, nous a filmées en train de déguster nos réalisations, sans en manger. Enfin on a nous aussi été sympas, et il a pu goûter à tout ensuite (et je crois même qu’il a aimé)

L’intrigue: des recettes qui rafraichissent, un gaspacho de carottes à la coriandre, un gaspacho de betteraves au lait de coco, un carpaccio de courgettes avec une glace au parmesan, une soupe de fraises au basilic et sorbet au concombre !

 

Et tout cela, vous pourrez le voir demain soir, sur M6 à 19h00 ! Alors ne manquez pas le reportage, et surtout dites moi après ce que vous en avez pensé.

Et pour les recettes que nous avons réalisées, mais pas encore publiées sur le blog, (carpaccio de courgette, glace au parmesan et sorbet au concombre) vous les trouverez ici même demain matin!

 

Tournage 100%mag 01

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 22:18

Non non, ce n'est pas mon blog qui a 4ans aujourd'hui, mais ma jolie stroumpfette à bouclettes!

 

Anniv-C-02.jpg

 

Et nous avons comme il se doit fêté son anniversaire avec quelques amis.

 

Anniv-C-01.jpg

Un gâteau papillon, des déguisements, des bonbons, une jolie fête qui lui laissera, j'espère, de jolis souvenirs!

 

Gateau-papillon-01.jpg

 

Le gâteau papillon est tout simple: gâteau au yaourt citroné, glaçage rose, et déco en bonbons, mais il a fait son effet. Et bien sûr, la recette viendra sous peu.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 07:00

Il y a quelques semaines j'ai participé à un atelier sur le thème "faire des économies d'énergie au quotidien", en partenariat avec EDF.

 

Nous avons discuté, parlé de nos habitudes, abordé des sujets précis, et j'aimerais vous parler maintenant des économies d'énergie en cuisine, ainsi que de petites astuces qui peuvent non seulement faire baisser vos factures d'eau et d'électricité, mais aussi réduire votre impact sur l'environnement.

 

1 - Dégivrer son congélateur régulièrement:


Savez-vous qu'une épaisseur de 3mm de givre dans votre congélateur entraine une surconsommation de 30%?

Le givre se forme régulièrement dans le congélateur, et encore plus rapidement lorsqu'il fait chaud, ou lorsqu'on ouvre régulièrement la porte. Pire: si le congélateur est déjà givré, il se peut que la porte ferme mal, et du givre supplémentaire se forme.

Donc vous l'avez bien compris, il faut dégivrer son congélateur régulièrement, ou si comme moi vous êtes flemmards, opter pour un modèle à dégivrage automatique. Certes, c'est plus cher, mais en 4 ans, je n'ai jamais eu besoin de dégivrer!

 

 

2 - Ne mettre que des aliments froids dans le congélateur


Je ne vais pas vous faire un cours de physique, mais retenez que pour refroidir un aliment, le réfrigérateur doitprendre la chaleur qu'il contient. En pratique, vous voyez que si vous mettez un aliment chaud au réfrigérateur, il se produit de la fumée. Et en toute logique, vous en déduirez que votre réfrigérateur consommera plus pour refroidir cet aliment que s'il était introduit déjà froid dans le réfrigérateur. D'autre part, un aliment chaud dans le congélateur risque, temporairement de réchauffer les autres aliments avec lesquels il entre en contact.

Veillez donc à ne pas mettre dans le réfrigéteur d'aliments encore chaud, mais laissez-les refroidir à température ambiante au préalable.

A l'inverse, pour décongeler les aliments, faites-le au réfrigérateur: le froid est restitué au réfrigérateur, cela réduit temporairement la congélation, et cela limite le risque de développement des bactéries.

 

 

3 -Nettoyer la grille à l'arrière du réfrigérateur

 

Voilà un geste à faire régulièrement et qu'on oublie souvent. C'est par l'arrière du réfrigérateur que se fait l'échange thermique: la chaleur prise aux aliments est alors restituée à l'extérieur. Si la grille est poussiéreuse, cet échange se fait moins bien, et le réfrigérateur va donc devoir consommer plus pour maintenir la même température intérieure.

C'est aussi pour favoriser les échanges thermiques qu'il faut laisser un espace de circulation d'air d'environ 5cm entre le mur et l'arrière du réfrigérateur.

Donc éloignez un peu votre réfrigérateur du mur, et passez l'aspirateur dans son dos, cela ne peut que lui faire du bien.

 

 

4 - Les plaques de cuisson


J'ai acheté ma cuisinière il y a 8 ans. A cette époque, je rentrais de 2 années à l'étranger, je devais entièrement meubler mon appartement, et j'avais lorgné les plaques à induction sans pouvoir me permettre d'en acheter une. Ma cuisinière est donc équipé de 4 plaques vitrocéramique, et d'un four à chaleur tournante. Aujourd'hui je rêve de plaques à induction. Mais leur extrème précision et leurs performances dans le domaine de cuisson ne sont pas les seuls avantages de ces plaques. Elles consomment moins que les plaques vitrocéramiques (et bien sûr que les bonnes vieilles plaques électriques), puisqu'elles restent allumées moins longtemps et qu'il n'y a pas d'émission de chaleur autre que dans la casserole. On considère une consommation réduite de 30%.

Chéri, si tu lis l'article et que tu es arrivé jusque là, sache que je rêve de plaques à induction, et que quand on changera notre cuisinière, je serai intraitable sur ce point là! Peut-être même que pour des plaques inductions, je renoncerai à mes envies de thermomix!

 

 

5 - La cuisson

 

Quand on n'a pas de plaques à induction, on peut essayer de réduire les temps de cuisson.

La cocotte minute est très pratique. Sous pression, il faut 2 à 3 fois moins de temps pour faire cuire les aliments: compter par exemple 4 minutes pour un kilo de haricots verts surgelés, contre une douzaine à la casserole. Ma cocotte minute est l'une des mes plus grandes amies en cuisine.

Voici une autre astuce personnelle que je partage aujourd'hui: pour faire bouillir de l'eau, je mets un fond d'eau dans ma casserole (environ 1cm), que je porte à ébulltion. Pendant ce temps, je remplis ma bouilloire électrique, avec le volume d'eau dont j'ai besoin et je fais chauffer l'eau à la bouilloire. Quand l'eau bout, je la verse dans la casserole. De cette façon, on porte le volume d'eau beaucoup plus rapidement à ébullition.

 

 

6 - Le lavage

 

Le lave-vaisselle est mon ami! Il fait la vaisselle à ma place, mais en plus il la fait bien, et en consommant moins d'eau que si je lavais la même quantité de vaisselle à la main.

Pour que ce soir vraiment intéressant, il faut par contre éviter de faire tourner le lave-vaisselle lorsqu'il n'est qu'à moitié plein, et privilégier les programmes éco, qui lavent à plus basse température.

A la maison, nous le faisons touner tous les 2 ou 3 jours en semaine, alors certes, il faut le vier ensuite, mais cela prend toujours moins de temps que de laver, essuyer et ranger la vaisselle après chaque repas.

 

Voilà, ces petites astuces peuvent vous être utiles au quotidien. Et pour aller plus loin et analyser votre consommation dans toutes les pièces de la maison, je vous conseille d'aller faire un tour sur Ma maison Bleu Ciel, un site développé par EDF pour que le grand public découvre de façon ludique comment réduire sa consommation d'énergie.

 

 

 

NB: ces conseils sont donnés à partir de ce dont nous avons discutté lors de l'atelier, d'informations trouvées sur internet, et d'expériences personnelles.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 16:00

http://www.e-zabel.fr/wp-content/uploads/2010/02/annivblogPF.gif
Enfin elle non, elle n'a pas 2 ans, elle nous a dit que c'était son anniversaire il y a tout juste 2 mois. C'est son blog qui a 2 ans.

2 ans, plein de vie, de dynamisme, d'éclats de rire, de rencontres, ça se fête.

Je l'aime particulièrement parce que quand je lis ce qu'E-zabel y écrit, je me dis que c'est tout pareil que moi (ce n'est pas our rien qu'on est mamans jumelles!):
      Ses deux monstres adorables enfants sont aussi sages et mignons que les miens, ne se disputent jamais... je vous assure que c'est pareil chez moi.
      J'avais particulièrement aimé le billet  "Une soirée comme je les aime" parce que j'y relisais une situation bien connue, qui avec le recul et l'humour semble beaucoup plus facile à gérer que quand on est les deux pieds dedans. Chez moi maintenant si la soirée s'annonce infernale, c'est coquillettes sauce tomate, et au lit sans bain, c'est plus facile comme ça, et le bain, on peut s'en passer pour une fois... ce qui est moins facile à gérer par contre c'est qu'en ce moment, la colère du Bonhomme arrive au moment de sortir du bain et je ne vais pas le laisser dans le bain toute la nuit quand même?
      On a même découvert qu'on avait passé nos vacances d'été sur la même plage pendant des années et on y va encore toutes les deux maintenant!

Il y a quand même un truc sur lequel on n'est pas jumelles, j'ai la preuve sous la main.... E-zabel n'aime pas cuisiner (et pourtant on a réussi à se croiser à un atelier cuisine en octobre dernier)!

Alors même si mon blog c'est surtout de la cuisine, c'est bien parce que j'adore le sien que je vous parle du concours qu'elle organise cette semaine!

Rendez-vous toute la semaine chez E-zabel pour gagner des cadeaux et si vous ne connaissez pas encore son blog prenez le temps de le lire pour un bon moment de détente souvent très instructive qui permettra peut-être à ceux qui hésitent à avoir des enfants de faire le bon choix, celui de ne pas en avoir!
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 07:10
Aujourd'hui, je relaye une information reçue cette semaine pour vous parler du Paris des Chefs, qui se tient dimanche 24 Janvier et lundi 25 au Parc des exposition Paris-Nord Villepinte.

Dans le cadre du salon Maison&Objet, des chefs et des créateurs s'associent sur scène pour partager leurpassion de la création.

L'entrée est ouverte au grand public, hall 4 à Villepinte.
Vous pouvez vous rendre dès à présent sur le site internet ou regarder la vidéo de Paris des Chefs édition 2009
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 14:31
Joyeux noel
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 07:25
Aujourd'hui, c'est un billet un peu particulier. Pas de cuisine, mais des souvenirs. Parce que le 9 novembre 1989 est un jour qui m'a particulièrement marquée.

En 1989, j'avais 12 ans. A 12 ans, on ne se passionne pas vraiment pour l'actualité, on ne mesure pas toujours l'importance de ce qu'il se passe. Mais ce jour là, j'ai compris à quel point cet évènement était marquant.

En novembre 1989, j'étais en classe de 4ème, dans un collège franco-allemand.

Mon mur de Berlin ne se résume cependant pas au 9 novembre 1989.

En novembre 1988, j'étais allée à Berlin, en voyage organisé par le collège. Nous avions pris un train jusqu'à Strasbourg, puis un train militaire de nuit, pour rejoindre Berlin. 20h de voyage!  Je me souviens que nous n'avions pas beaucoup dormi dans ce train, trop excités à l'idée de traverser l'Allemagne de l'est, de voir "l'autre côté", depuis la fenêtre de notre train. Nous n'osions pas lever les rideaux des fenêtres du train, nous les avions donc entre-ouvert et regardions par une petite fente de quelques centimètres pour essayer de voler quelques moments à ce pays si mystérieux! Je me souviens que le train a passé un long moment en gare de Magdebourg, où des militaires faisait les cent pas sur le quai de la gare par ailleurs désert à 4 heures du matin. Nous n'avions pas vu grand chose de l'Allemagne de l'est, mais nous étions fiers de l'avoir traversée!
A Berlin, j'ai été accueillie dans une famille adorable, j'ai découvert un mode de vie différent. Et j'ai vu ce mur, cette frontière au sein de la ville qui la coupait en deux de façon absurde. Les rues, les boulevards, les metros, les lignes de bus, tout avait été coupé par ce mur. De l'autre côté, on voyait des immeubles dont les fenêtres donnaient juste sur le mur, on imaginait ces gens qui autrefois amis, familles, voisins se retrouvaient séparés par l'absurdité. Du coté où nous étions, le mur avait été peint, coloré, "embelli". Mais je l'imaginais bien gris de l'autre côté.



Le 10 Novembre 1989, mon père nous a réveillé plus tôt que d'habitude mon frère et moi, en nous disant de nous dépêcher de nous habiller pour aller écouter la radio. Au collège, le cours d'allemand a été consacré au mur, à sa chute, aux anecdotes. Le soir, nous avons regardé les informations, les gens attendant de pouvoir passer les frontières désormais ouvertes, la confusion du début, la fête toute la nuit dans Berlin, les sourires sur les visages, les berlinois debout sur le mur devant la porte de Brandebourg. Ces images très fortes, je ne les ai pas oubliées. Et j'imaginais la joie dans la famille de ma correspondante, qui comme toutes les familles berlinoises avait des amis et de la famille de l'autre côté.



En avril 1991, je suis retournée à Berlin, toujours chez ma correspondante, en avion cette fois. Et là, nous avons pu voir l'"est", la ville réunie, mais portant encore la trace du mur: des pans de mur étaient encore là, plus dans le centre, mais sur les extérieurs de la ville, le no mans land n'avait cependant pas été effacé. Nous avons pu sortir de Berlin, visiter les alentours. Je me souviens des "autoroutes" très désagréables et non asphaltées, des Trabant dont on disait qu'elles étaient fabriquées en cartons.

Je suis retournée une troisième fois à Berlin en décembre 1993. Le mur n'était plus physiquement là, mais laissait encore une entaille non comblée dans la ville.

Depuis la dernière fois où je suis allée à Berlin, la ville a beaucoup changé. Elle est redevenue la plus grande ville et la capitale de l'Allemagne, de nouveaux quartiers sont nés, là où le mur se dressait autrefois. Le mur semble avoir été effacé de la ville, quelques traces commémoratives subsistent cependant: marquage au sol, pans de mur, miradors, mais aussi de grands espaces sur le nomansland. Mais le mur est encore présent dans les pensées de tous ceux qui ont vécu sa chute il y a 20 ans.



Un jour, je retournerai à Berlin, sans reconnaître cette ville si particulière que j'avais vue pour la première fois en 1988.
J'ai gardé contact avec ma correspondante, Kaja. Elle vit maintenant à Meissen, et a une petite fille de 16 mois, nous nous sommes revues il y a quelques années, et nous nous écrivons encore.

Les photos qui illustrent ce texte sont libres de droit et proviennent de Wikipedia
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 08:19
J'ai appris ce matin une bien triste nouvelle.
Diane du blog Drôle de bouffe est partie merdredi soir.

Diane, c'était une petite fée joyeuse, qui cuisinait avec son drôle de Nono.


Nous nous étions rencontrées en avril dernier lors d'un atelier Maggi.
J'avais tout de suite sa joie, et sa rage de vivre, son sourire, sa malice, et je ne les oublierai pas

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 10:05

En début de semaine, un gros colis est arrivé à la maison. Des colis comme celui-là, on aimerait en recevoir plus souvent, Regent's Park m'a bien gâtée: deux sortes de thé, une confiture, du lemon curd, des biscuits, un cake, des crumpets, des scones et des muffins.

Une fois le colis ouvert, j'ai pu découvrir ce qui se cachait dedans, et avant même de goûter, j'ai apprécié les emballages très "humour british" des produits: photos en noir et blanc, petites anecdotes, mais aussi conseils d'utilisation.



Quand Jeanne de Regent's Park parle de la marque et des produits, voici ce qu'elle nous en dit:

A l’origine, nous, adorateurs de l’Angleterre, avons racheté la marque Regent’s Park à un grand industriel anglais il y a 4 ans.

 

Un peu trop « Old fashioned rigide »à notre goût, elle devait bénéficier d’un bonne cure de « jouvence » et d’humour ! Nous l’avons donc bercée aux paroles des Monty Python, habillée à la Paul Smith, toujours chic et un tantinet excentrique. Après 3 ans de maturation, nouvelle peau, nouvel état d’esprit mais un fond toujours 100% UK !Des pains (muffins, scones, crumpets, pancakes), des marmelades, des thés et depuis peu, des cakes, des shortbreads s’affichent sous les couleurs de la marque. A découvrir de plus près chez Monoprix, aux Galeries Lafayette, chez Champion, et sur http://boutique.regentspark.fr

 

 

Si vous voulez vous aussi découvrir les produits, Regent's Park, je vous propose de visiter la boutique en ligne, et de profiter de la LIVRAISON OFFERTE sur votre première commande d’un montant minimum de 20€. L’offre est valable jusqu’au 30/11/2009 grâce à ce code promo FPENCUISINE à utiliser sur la boutique http://boutique.regentspark.fr

Et prochainement ici même, je vous proposerai des idées de recettes pour les muffins, crumpets et scones, en les sortant un peu des sentiers battus.


Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 15:58
Voila, il y a tout juste 2 ans, à cette heure même, 15h58, je me lançais dans la grande aventure des blogs culinaires, sans trop savoir ce que j'allais y trouver.
2 ans plus tard, le blog est toujours là, avec plus de 600 articles.

2 ans de blogs, ce sont de belles recettes parfois inspirées des votres, des idées nouvelles, des créations, des rencontres, et du travail pour arriver à de belles choses.

2 ans de blog, c'est l'envie de continuer encore, progresser encore, créer encore, échanger encore, découvrir encore, et se régaler encore.

Merci d'être là, de me lire régulièrement ou moins, de laisser des commentaires ou des encourragements.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article