Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 13:09

Une fois n'est pas coutume, je vais changer un peu de registre, et je ne vais pas mettre de recette. Mais ça tournera quand même autour des repas!
Mon beau-père habite en Martinique depuis 3 ans 1/2. Nous y sommes allé deux fois déjà, une fois en Janvier/février 2005, tous les deux, la seconde en mai 2007, avec Camille.
C'est en tombant sur le blog KiyaKuisine aujourd'hui que j'ai eu l'idée de faire ce billet, pour vous montrer les couleurs de la gastronomie locale (à partir de mes photos, donc ce n'est évidemment pas complet). Mais un peu de rêve en plein hiver, ça fait du bien, non?

Mettons-nous dans l'ambiance météo pour commencer:

2005_02_Martinique_055

Quelques vivaneaux grillés sur la terrasse le même jour:

2005_02_Martinique_058


Aux Antilles, le climat tropical  chaud et humide favorise une végétation très abondante. Du nord au sud en Martinique, on trouve différents types de végétations, car le nord est plus humide: la forêt tropicale monte jusque sur les flans de la montagne pelée. Au centre, les plantations de canne et de bananiers occupent une grande partie des surfaces cultivables. Au sud, plus sec, on trouve plus de palmiers, et une végétation un peu moins dense. Mon beau-père habite au centre de l'île, vers la côte est, sur des hauteurs, ce qui offre depuis la terrasse une magnifique vue sur toute la baie de Fort de France et la presqu'île des Trois Ilets. Dans leur jardin, tout pousse sans effort: les fruits locaux sont présents, et Françoise a aussi fait un petit potager, où elle fait pousser des légumes.
Voici quelques exemples: les orangers:

2005_02_Martinique_061


Les cocotiers, juste devant la terrasse:

2005_02_Martinique_062

Les ananas:

P5023814

Mais ils ont aussi un caféier, des bananiers, un arbre qui donne des pommes-canelle, un fruit exotique inconnu sous nos latitudes dont nous nous sommes régalé, et avant le passage du cyclone en 2007, un avocatier.

Et dans la maison aussi les coupes sont remplies de beaux fruits plutôt appétissants:

2005_02_Martinique_006


Continuons le tour gastronomique avec ces petites choses bien sympathiques:

2005_02_Martinique_263

Une autre image colorée des Antilles, celle des marchés. Je n'ai malheureusement que peu de photos, mais sur tous les marchés, les femmes viennent vendre leur fruits et légumes, des épices, et des liqueurs à base de rhum, très variées.

2005_02_Martinique_176

2005_02_Martinique_179

Et régulièrement, nous allions nous régaler de jus de fruits frais sur le front de mer à Trinité: un vieux monsieur dans une toute petite boutique fait d'excellents jus, et surtout quelque chose de totalement inconnu en métropole, le jus de canne: c'est en fait l'eau tirée des cannes. C'est à partir de ce jus qu'on fait ensuite le sirop de canne, et le rhum, mais avant concentration, c'est excellent aussi. Selon la saison, le jus de canne est plus ou moins concentré en sucre: j'ai préféré celui qu'on buvait en février à celui du mois de mai, la récolte de la canne a lieu en mai, et le jus était bien plus sucré.

Il y aurait encore énormément à dire sur la gastronomie antillaise, mais je reviendrai probablement dessus un jour. Pour conclure ce billet voici quelques images des pique-nique, ou des restos où nous sommes allés, certains étaient des paillotes toutes simples en bord de mer, d'autres plus chics.

Pique-nique les pieds dans l'eau, à l'ilet Madame, sur les fonds blancs, avec les pitons du Carbet dans le fond:

2005_02_Martinique_394



Le ti-punch chez Zagayaks après une ballade sympa en kayak le long de la presqu'ile de la Caravelle:

2005_02_Martinique_474

Planteur et Pina Colada chez José aux Anses d'Arlet

2005_02_Martinique_511

Chez Man Nita aux Anses d'Arlet, les pieds dans l'eau:

P5084038

Daïquiri pour commencer.... les pieds dans l'eau?

P5084043

P5084054

Et voila enfin les fameux balaous, et le gratin de christophines:

P5084065

Autre ambiance, plus chic, à la pointe du bout:

Pina Colada et Mojito:

P5124289


Et Camille a elle-aussi goûté aussi aux "spécialités locales":

Le giromond, une variété de courge que Fraçoise fait pousser dans le jardin... ça a l'air de lui plaire!

2007_05_05_Camille_006

Le camembert par contre, un peu moins.... mais ce n'est pas vraiment local non plus!

2007_05_06_Camille_012

Finalement, rien ne vaut un beau quignon de pain je crois


2007_05_12_Camille_006

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 12:00

Mais pas un gâteau sophistiqué ou compliqué.... non, le plus simple possible, pour aller vite car je ne suis pas très en forme ces jours-ci!
J'ai donc fait un gâteau au yaourt, dans lequel j'ai ajouté des pépites de chocolat.... qui sont toutes tombées au fond, il va falloir que j'améliore ça la prochaine fois!!

Gateau_yaourt

Gâteau au yaourt

Pour 6 à 8 personnes
   1 yaourt brassé nature
   2 pots de sucre
   2 pots de farine
   1/2 pot d'huile
   3 oeufs
   1/2 à 1 sachet de levure
   75g de pépites de chocolat
 
 

Préchauffez le four à 180°C
Versez le yaourt dans un saladier.
Rincez et séchez le pot, puis utilisez-le comme récipient pour mesure le sucre, la farine et l'huile. Ajoutez tous ces ingrédients dans le saladier avec la levure, mélangez au fouet, puis ajoutez les oeufs un par un. Fouettez pour obtenir une pâte lisse.
Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez.
Versez dans un plat rond beurré et faites cuire environ 30 minutes.
Démoulez et laissez refroidir sur une grille.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Les desserts
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 14:17

Il y a les hamburger Mac Do ou Quick, et les hamburgers maison. Question goût et variété, mon choix est vite fait!
Après les hamburgers à l'italienne il y a quelques temps, j'ai fait ce midi des hamburgers au Saint Marcellin. Le pain n'était pas fait maison par contre, mais je tenterai une prochaine fois.

Hamburgers_saint_marcellin


Hamburgers au Saint-Marcellin

Pour 4 personnes
1 tomate
500g de steak haché
2 Saint-Marcellin
1 gros cornichon à la russe
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
4 pains à hamburger
Sel, poivre

Lavez puis coupez les tomates en rondelles.
Salez et poivrez la viande hachée, façonnez-la en steaks épais de la taille des pains. Détaillez le cornichon en tranches fines. Coupez les Saint-Marcellin en deux dans l'épaisseur.
Faites fondre le beurre dans une poêle, saisissez les steaks 2 min à feu vif sur une face, retournez-les et posez les demi Saint-Marcellin dessus. Faites cuire encore 2 min.

Pendant ce temps faites légèrement griller les pains à hamburgers sous le gril du four, l'intérieur des pains tournés vers le gril. Sortez les du four, et posez les steaks surmontés de fromage sur 4 demi-pains; répartissez les rondelles de tomates et les tranches de cornichon, remettez les 4 autres demi-pains chauds par-dessus et posez-les sur des assiettes garnies de salade. Servez aussitôt.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 14:18

C'est Alfredo, restaurateur à Rome qui a inventé cette recette de sauce toute simple, certes plutôt riche, mais tellement bonne et rapide à faire!
Donc je m'en suis fait ce midi, pas trop quand même, car il faut digérer tout ca. Et encor une fois, j'ai utilisé des spaghetti, et non des fettuccine, ce qui serait plus adapté pour cette recette.
Les proportions indiquées dans la recette ci-dessous sont pour 4 personnes, et 500g de pâtes, il est nécessaire de les adapter pour de plus petites portions.

Spaghetti_all_alfredo


Spaghetti all'Alfredo

Pour 4 personnes
500g de spaghetti
45g de beurre
1 pincée de noix de muscade
25cl de crème fraîche épaisse
60g de parmigiano-reggiano râpé
Sel et poivre du moulin

Dans une grande marmite, portez à ébullition 4 litres d'eau.
Dans une sauteuse, faites mijoter le beurre et la crème fraîche à feu moyen jusqu'à ce que la crème ait presque réduit de moitié. Ajoutez la noix de muscade, un peu de sel et quelques tours du moulin à poivre. Otez la sauteuse du feu.

Mettez 1 cuillère à soupe de sel dans l'eau bouillante et plongez-y les pâtes en une seule fois. Remuez bien.
Lorsque les pâtes sont al dente, égouttez-les et mettez-les dans la sauteuse.

Parsemez de fromage râpé et mlangez bien afin que les pâtes soient enrobées de sauce. Servez aussitôt.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Riz et pâtes
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 14:04

Encore des pâtes.... et oui, on peut tellement varier les préparations, les sauces, les présentations que je ne m'en lasse pas.
Ce midi, c'était donc lasagnes aux courgettes et fromage de chèvre, un plat très frais, et une association classique mais que j'apprécie énormément!

lasagnes_chevre_courgettes_01

Lasagnes chèvre-courgettes

Pour 4 personnes:
Temps: Préparation 20 minutes; Cuisson 35 minutes
Difficulté: Moyenne

   10 plaques de lasagnes précuites (Barilla)
   500g de courgettes
   150g fromage de chèvre frais (style Chavroux)
   50g de beurre
   50g de farine
   750ml de lait
   50g de parmesan râpé
   Basilic ciselé
   Huile d'olive

   Sel, poivre  
 

Lavez les courgettes et râpez-les.
Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse, et faites revenir les courgettes pendant environ 5 minutes. Ajoutez le fromage de chèvre et le basilic ciselé et mélangez bien pour incorporer le fromage aux courgettes.
Chauffez le lait.
Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez la farine et mélangez bien au fouet.
Ajoutez le lait chaud tout en fouettant pour éviter la formation de grumeaux et faites épaissir la béchamel sur feu moyen sans cesser de remuer. La sauce béchamel doit rester assez liquide. Salez et poivrez.
Préchauffez le four à 180°C.
Huilez légèrement un plat allant au four.
Déposez une louche de béchamel au fond du plat. Couvrez de feuilles de lasagnes (éventuellement coupées pour couvrir quasiment tout le fond du plat). Etalez dessus un tiers du mélange chèvre-courgettes, couvrez de feuilles de lasagnes, puis de béchamel. Continuez ainsi à alterner les couches en terminant par la béchamel. Saupoudrez de parmesan râpé, et faites cuire pendant environ 30 minutes.


lasagnes_chevre_courgettes_02

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Riz et pâtes
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 14:18

Ma mère est lyonnaise, et quand j'étais petite, j'adorais quand mes grands-parents revenant de Lyon rapportaient des quenelles ou du saucisson à cuire. On trouve maintenant de bons saucissons lyonnais en région parisienne, mon boucher en vend par exemple de très bons, et j'en achète régulièrement.
Je le prépare de façon simple, mais qui me rappelle celui que je mangeais petite: cuit à l'eau, et accompagné de pommes de terre.

saucisson_chaud


Saucisson lyonnais

Pour 4 personnes:
   1 saucisson lyonnais pistaché
   1kg de pommes de terre
   Beurre    
 

Plongez le saucisson dans une grand faitout remplie d'eau froide. Piquez-le 4 ou 5 fois avec la pointe d'un couteau. Portez à ébullition.
Lavez les pommes-de-terre.
Au bout de 10 à 15 minutes de cuisson du saucisson, plongez les pommes-de-terre dans une casserole remplie d'eau froide, et portez à ébullition.Lorsque l'eau bout, retirez les pommes-de-terre de la casserole à l'aide d'une écumoire, et déposez-les dans le faitout avec le saucisson. Poursuivez la cuisson pendant 20 à 30 minutes selon la taille des pommes-de-terre. En fin de cuisson, pelez les pommes de terre, coupez-le saucisson en rondelles épaisses et servez en laissant un morceau de beurre sur les pommes-de-terre.

Vous pouvez aussi cuire les pommes-de-terre à part, sans les transférer dans le faitout, mais le gras qui s'échappe du saucisson leur donne un goût agréable. Il est par contre important de commencer leur cuisson à froid, d'où le démarrage dans une casserole d'eau froide séparée.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 14:05

J'aime beaucoup les endives, un légume d'hiver.
On en trouve actuellement sur les étals des marché, et j'en achète donc régulièrement.
Elles peuvent se préparer de beaucoup de façons différentes, mais ma préférée, c'est sûrement en gratin avec jambon et béchamel!

endives_jambon

Endives au jambon

Pour 2 personnes:
   4 endives moyennes
   2 tranches de jambon blanc
   20g de beurre    
   1 cuillère à soupe rases de farine
   1/4 litre de lait

   Sel, poivre

Lavez les endives, coupez le pied et faites-les cuire entière à la vapeur, jusqu'à ce qu'elles soient tendres au coeur.
Pendant ce temps, préparez la sauce béchamel: faites fondre le beurre dans une casserole, à feu doux. Ajouter la farine et mélangez au fouet pour former une pâte lisse.
Versez le lait froid et fouettez vivement pour éviter la formation de grumeaux. Remettez dur feu doux, et continuez de fouetter jusqu'à ce que la sauce épaississe suffisamment. La sauce béchamel est prête lorsqu'elle n'épaissit plus à la cuisson. Salez et poivrez.
Préchauffez le four à 180°C.
Coupez les tranches de jambon en deux dans la longueur, enroulez chaque endive d'une demi-tranche de jambon et déposez-les côte à côte dans un plat allant au four. Nappez de sauce béchamel et enfournez pendant 15 minutes.


Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Les légumes
commenter cet article
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 13:58

Peu d'ingrédients sont nécessaires pour réaliser ce plat riche en couleurs et en goût. Mais quel régal!

Puree_potiron_des_polenta


Purée de potiron et dés de polenta

Pour 4 personnes:
1kg de courge muscade
250g de polenta
1 cube de bouillon de légumes
Huile d'olive

Portez à ébullition 1,25l d'eau. Ajoutez le cube de bouillon de légumes, puis la polenta en pluie. Faites cuire à feu doux pendant 5 minutes, sans cesser de remuer.
Quand la polenta est cuite, versez-la dans un grand plat légèrement huilé. Laissez-la refroidir.
Pendant ce temps, épluchez le potiron, lavez-le et coupez-le en dés. Faites-le cuire à la vapeur. Une fois cuit, mixez-le en ajoutant un filet d'huile d'olive.

Découpez la polenta en dé.
Dans une sauteuse, chauffez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et faites revenir les dés de polenta de tous les cotés à feu vif.
Déposez les dés de polenta sur la purée.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Les légumes
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 14:15

Je ne suis pas une grande fan de viande, du coup, je cuisine le plus souvent des escalopes de poulet. Mais il faut bien varier de temps en temps, et ce midi, j'ai préparé une escalope de veau bien tendre, avec une sauce aux champignons.

Veau_forestiere

Escalopes de veau forestière

Pour 2 personnes:
2 escalopes de veau d'environ 125g chacune
250g de champignons de Paris
1 oignon
10cl de vin blanc
2 cuillères à soupe de crème fraîche à 15% de MG
Huile d'olive
Persil
Sel et poivre

Emincez l'oignon. lavez et coupez les champignons en fines lamelles.
Faites revenir les oignons dans une poêle antiadhésive, avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez les champignons et laissez cuire jusqu'à ce que l'eau sévapore. Salez légèrement.
Lorsque le champignons sont cuits, retirez-les de la poêle, et saisissez les escalopes. Faites-les cuire environ 5 minutes de chaque côté, puis retirez-les de la poêle. Déglacez au vin blanc, ajoutez la crème, baissez le feu et remettez les escalopes et les champignons dans la poêle. Laissez réchauffer quelques instants, servez et parsemez de persil ciselé.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 20:26

Que faire avec un sac d'épinards surgelés qui prenait de la place dans mon congélateur? Pourquoi pas une tarte? Et originale si possible!
J'avais noté une recette de tarte aux épinards et au Saint Marcellin il y a longtemps dans un magazine Avantage. Je l'ai un peu modifiée, car le flan était versé sur la tarte et non mélangé aux épinards, et la tarte était parsemée de pignons de pin, mais j'ai trouvé que cela faisait trop.
Voici donc la version qui j'ai faite, et qui a beaucoup plu à mon testeur préféré.

Tarte_epinards_Saint_Marcellin

Tarte aux épinards et au Saint Marcellin

Pour 4 à 6 personnes:
1 rouleau de pâte brisée pur beurre
2 saint-Marcellin moelleux
500 g d'épinards en branche surgelés
75g de raisins secs
2 oeufs
20 cl de crème épaisse
1 pincée de noix de muscade
Sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C et déroulez la pâte dans un moule à tarte; piquez le fond de quelques coups de fourchette. Mettez les épinards à décongeler dans une casserole à feu doux ou au micro-ondes.

Pendant ce temps, coupez les fromages en lamelles. Pressez les épinards dans vos mains pour éliminer toute l'eau, puis hachez-les grossièrement au couteau. Battez les oeufs et la crème dans un saladier. Salez, poivrez, parfumez de muscade, ajoutez les raisins secs et les épinards et mélangez.
Répartissez les épinards sur la pâte à tarte. Disposez les lamelles de fromage sur les épinards, et enfournez pour 30 min. Sortez la tarte du four, et servez chaud.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Tartes salées
commenter cet article