Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 17:09

 

On trouve encore de la courge sur les marchés. Comme nous aimons vraiment beaucoup, j'en prends toutes les semaines, et je varie les façons de la préparer. Samedi soir, c'était donc une quiche au potiron, qui a eu beaucoup de succès auprès de mon testeur préféré, mais aussi de mes parents qui étaient restés pour le dîner.

Quiche_potiron

Quiche au potiron

Pour 4 à 6 personnes
   
La pâte brisée :
   250 g de farine
   125 g de beurre
   1 œuf
   1 pincée de sel
   
La garniture :
   3 œufs
   20 cl de crème fraîche à 15% de matière grasse
   100 g de gruyère râpé
   20 g de beurre
   800 g à 1kg de courge muscade
   1 pincée de sel, poivre
 

Préparez la pâte:
Disposez la farine en fontaine sur le plan de travail et ajoutez le sel.
Travaillez le beurre coupé en cubes et la farine.
Faites un puits au centre de ce mélange et versez l'œuf légèrement battu. Avec les doigts, travaillez le mélange, ajoutez éventuellement un peu d'eau pour amalgamer la pâte et formez une boule.
Enveloppez dans un film plastique et réfrigérez une heure avant usage.

Faites fondre le beurre dans une sauteuse. Après l'avoir coupé en petits morceaux, épépinez et pelez le potiron, faites-le revenir dans la poêle pendant 10 minutes environ.
Ajoutez un peu d'eau. Baissez le feu et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que le potiron soit bien cuit puis réduisez-le en purée.
Laissez refroidir.
Préchauffez le four à 180°C.
Etalez la pâte et déposez-la dans un moule. Piquez le fond avec une fourchette.
Battez les oeufs, le fromage et la crème dans un saladier et incorporez la purée de potiron.
Salez, poivrez et ajoutez la coriandre finement coupée.
Versez la garniture sur la pâte et faites cuire pendant environ 40 minutes.

 

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Tartes salées
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 17:00

Samedi midi, nous avons mangé du confit de canard. Quoi de plus naturel de le servir avec des pommes de terre à la graisse de canard. Mais j'adore les pommes de terre sautées croustillantes, et il est parfois difficile d'éviter qu'elles ne se transforment en bouillie à la cuisson.
J'avais découpé il y a un moment dans un Elle à table des conseils pour réussir des pommes de terre sautées croustillantes à l'extérieur, moelleuses à l'intérieur, et qui ne se réduisent pas en bouillie à la cuisson.
Voici donc la recette et les conseils.

pdt_sautees


Pommes de terre sautées à la graisse de canard

Pour 4 personnes
   1kg de pommes de terre à chair ferme
   3 cuillères à soupe bombées de graisse de canard

   Sel 

Epluchez les pommes de terre, lavez-les, coupez-les en dés, puis faites-les tremper au moins 1/2h dans de l'eau froide. Egouttez-les et séchez-les.

Faites fondre la graisse dans une sauteuse antiadhésive; lorsqu'elle est très chaude, ajoutez les pommes de terre, et faites-les rôtir en remuant souvent et délicatement
Salez en fin de cuisson.

Conseils:

  • Lavez les pommes de terre en les trempant, épluchées dans de l'eau froide au moins 1/2 heure. Elles vont se débarrasser de leur amidon, seront ainsi plus croustillantes et ne colleront pas entre elles lors de la cuisson
  • Essuyez soigneusement les pommes de terre. S'il reste de l'eau, il risque d'y avoir des éclaboussures au contact de la matière grasse brûlante
  • Pour que la pomme de terre "croûte" au contact de la matière grasse, et que l'eau contenue à l'intérieur ne s'évapore pas, il faut que la matière grasse soit bien chaude avant d'ajouter les pommes de terre. Elles resteront ainsi moelleuse à coeur. Vérifiez en jetant un morceau dans la poêle, s'il grésille immédiatement, c'est assez chaud.
  • Ne surchargez pas la poêle pour que la graisse puisse saisir les morceaux sur toutes leurs faces
  • Mélangez les pommes de terre pour qu'elles ne collent pas ensemble et au fond de la poêle en utilisant deux spatules en bois, une dans chaque main et en soulevant en même temps.
  • Assaisonnez en fin de cuisson: saler en cours de cuisson attirerait l'eau et l'amidon à l'extérieur et les morceaux deviendraient collants entre eux.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Les légumes
commenter cet article
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 10:36

La semaine dernière, nous avons pris chez le boulanger une baguette viennoise. J'ai été assez déçue, il faut dire que cette boulangerie n'est pas très bonne, mais je m'attendais à un pain plus moelleux et un peu plus sucré.
Alors j'ai tenté hier de faire un pain viennois avec ma machine à pain, en suivant la recette de mon petit livre, "Machine à pain 100 recettes" de Rebecca Pugnale, aux éditions Romain Pages.
Ce pain viennois là ne ressemble pas non plus à ce qu'on peut trouver chez un bon boulanger, il se rapproche plus du pain au lait, mais il est tout de même excellent, peu sucré, pas trop gras, bien moelleux et bien aéré....
Par contre, première fois que cela m'arrive, le dessus du pain s'est effondré, les tranches ont du coup une forme bizarre, mais cela n'enlève rien au goût du pain!

pain_viennois

Pain viennois

Pour un pain de 750g
   300ml de lait 
   1,5 cuillère à café de sel

   20g de sucre
   60g de beurre
   500g de farine type T55
   
2 cuillères à café de levure déshydratée

Placez tous les ingrédients dans la cuve, dans l'ordre indiqué par le constructeur et lancez le programme Pain Basique ou pain sucré de 750g.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Pains et brioches
commenter cet article
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 10:30

Dans mon congélateur, j'avais un sachet de champignons sauvages surgelé à utiliser. Et comme riz et champignons se marient très bien, et que mon testeur préféré aime beaucoup ça, j'ai fait un risotto aux champignons.

risotto_champignons

Risotto crémeux aux topinambours et gorgonzola

Pour 4 personnes
300g de riz rond Arborio (spécial risotto)
2 échalottes

1l de bouillon de légumes
20cl de vin blanc
Huile d'olive
1 sachet (450g) de champignons sauvages surgelés
1 gousse d'ail
Persil haché
Parmesan râpé

Pelez l'échalote et hâchez-la. Faites-la revenir dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande sauteuse.
Quand elle est légèrement colorée, ajoutez le riz et remuez jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Mouillez avec le vin blanc et laissez-le s'évaporer tout en remuant bien.
Ajoutez alors une louche de bouillon très chaud, remuez et laissez le riz absorber le bouillon. Procédez ainsi avec tout le bouillon, en remuant très régulièrement.

Pendant ce temps, pelez, dégermez et hachez l'ail. Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une poêle antiadhésive et faites revenir l'ail doucement. Ajoutez les champignons, faites-les cuire à feu vif pendant environ 10 minutes, ajoutez le persil et poursuivez la cuisson pendant encore 3 minutes.

Ajoutez les champignons au riz en fin de cuisson, avant la dernière louche de bouillon.

Lorsque le bouillon absorbé, servez immédiatement et saupoudrez les assiettes de parmesan râpé.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Riz et pâtes
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 13:59

Les sandwichs n'ont pas forcément bonne réputation en matière de repas équilibré: trop de pain, trop de matière grasse, pas assez de légumes.
Alors pour tordre le cou à cette réputation, je me suis fait ce midi un sandwich équilibré: pain pita, qui diminue donc la quantité de pain, pas de matière grasse, mise à part une cuillère à café d'huile d'olive, beaucoup de légumes, avec tomates et salade.
Au final, un sandwich léger, tout frais et vraiment délicieux!

pita_tomates

Sandwich pita aux tomates

Pour 2 sandwichs

   2 petits pains pita
   1 oeuf
   2 tomates
   1 poignée de roquette

  6 olives noires
   1 cuillère à soupe de fromage blanc à 0% ou 20%
   1 cuillère à café de jus de citron
   1 cuillère à café d'huile d'olive
   1 cuillère à café de vinaigre balsamique
   Basilic ciselé
   Sel, poivre

Faites cuire les oeufs: plongez-les dans l'eau froide, portez à ébullition et laissez-les cuire 8 minutes. Laissez-les refroidir, écalez-les et coupez-les en rondelles.

Lavez les tomates, épépinez-les et coupez-les en dés. Mettez-les dans un saladier avec la roquette et les olives noires. Préparez la sauce en mélangeant dans un bol le fromage blanc, le citron, l'huile, le vinaigre et le basilic. Versez cette sauce sur les tomates et mélangez bien. Salez, poivrez et laissez reposer environ 10 minutes.

Chauffez les pains pita pendant quelques instants pour les rendre moelleux et ouvrez-les en pochette. garnissez chaque pain avec les tomates et l'oeuf. Servez avec des feuilles de roquette, ou la salade de tomate s'il en reste.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Vite fait
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 09:23

Après avoir découvert la recette des croque tomates-mozzarella de Philippe Conticini, j'ai suivi les bons conseils de Sophie, et mercredi soir, lors d'un passage à la librairie, j'ai craqué pour son petit livre, Croquez Monsieur!
Dès que j'ai feuilleté le livre, j'ai eu envie de tester les recettes, elles sont toutes plus originales et alléchantes les unes que les autres. Les croques sucrés sont à se damner, pour le moment je n'y ai pas droit, mais une fois que j'auai accouché, je ne vois pas comment je vais réussir à résister au Croque Lulla, à base de brioche, Nutella et zeste d'orange, au Croque aux pommes, au Croque marron, banane, coco, au Croque framboises, spéculos, nougat ou encore au Croque à mourir de plaisir, à base de banane, gingembre et cannelle...

Mais pour cela il me faut encore attendre 1 mois 1/2, que mon petit bonhomme soit né et que je n'ai plus de soucis de diabète gestationnel; et comme les croques salés sont aussi très appétissants, et que mon testeur préféré adore ça, je lui ai fait hier soir un Croque Salade de tomate, qu'il a apprécié c'est frais, original et qu'est-ce-que ça nous change du croque jambon gruyère de base!!!

Croque_salade_de_tomates


Croc'salade de tomate

Pour 2 croques

4 tranches de pain de mie complet
2 cc bombées de beurre pommade
2 pincées de fleur de sel

1 petite poignée de salade de roquette
2 lamelles de Caprice des Dieux (la prochaine fois, je tenterai avec des rondelles de chèvre en bûche)

Salade de tomates:
1 tomate coupée en fines tranches
1/2 oignon rouge finement ciselé (que je n'ai pas mis car je digère assez mal l'oignon en ce moment)

1 cuillère à café bombée de ketchup
2 cuillères à café d'huile d'olive
1
cuillère à café de vinaigre balsamique
2 grandes feuilles de basilic finement ciselé (pour moi, c'était du surgelé en cette saison)
Sel, poivre

Mélangez les ingrédients pour la salade de tomate dans l'ordre. Salez et poivrez. Laissez mariner la salade de tomates une dizaine de minutes.

Beurrez chaque tranche de pain de mie d'un côté seulement de beurre. Parsemez de fleur de sel et retournez. Posez quelques feuilles de roquette, une belle épaisseur de salade de tomates et 1 tranche de caprice des dieux.
Recouvrez avec l'autre tranche de pain de mie, face beurrée et salée toujours du côté extérieur.

Cuisez les croques dans l'appareil environ 3 minutes, jusqu'à ce qu'ils prennent une belle couleur dorée.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Vite fait
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 20:09

Et oui, encore une soupe au potiron. Mais c'est de saison, et on aime tellement ça que j'en fais presque toutes les semaines!
Cette fois-ci, j'ai fait une soupe très acidulée, inspirée d'une recette découpée dans le magazine Parents.

veloute_pommes_potiron

Velouté de pommes et potiron à la crème aigre

Pour 4 personnes
   4 pommes acides, type Grany Smith
   1kg de potiron

   4 cuillères à soupe de crème épaisse
   1 petit citron
   Sel, poivre
   4 épices

Epluchez le potiron, et coupez-le en gros dés.  Pelez les pommes, coupez-les en quartier et épépinez-les.
Mettez les pommes et le potiron dans une casserole, ajoutez de l'eau à hauteur, salez légèrement et faites-cuire 25 minutes à couvert. Mixez les légumes et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.
Mélangez la crème avec le jus de citron. Servez dans des bols individuels, agrémentez de crème, saupoudrez très légèrement de quatre-épices et de poivre.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Soupes
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 21:16

Pour utiliser de façon originale les quelques topinambours achetés ce weekend au marché, je les ai préparés en risotto. Le risotto, c'est rapide à faire, on peut varier les goûts à l'infini, créer de nouvelles associations. C'est pour cela que j'ai ajouté à mon risotto du gorgonzola, pour relever un peu le goût et lui donner une texture très crémeuse.

Risotto_topinambours_gorgonzola

Risotto crémeux aux topinambours et gorgonzola

Pour 4 personnes
300g de riz rond Arborio (spécial risotto)
2 échalottes

1l de bouillon de légumes
20cl de vin blanc
Huile d'olive
500g de topinambours
100g de gorgonzola
Parmesan râpé

pelez les topinambours, coupez-les en dés et faites-les cuire à la vapeur.
Pelez l'échalote et hâchez-la. Faites-la revenir dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande sauteuse.
Quand elle est légèrement colorée, ajoutez le riz et remuez jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Mouillez avec le vin blanc et laissez-le s'évaporer tout en remuant bien.
Ajoutez alors une louche de bouillon très chaud, remuez et laissez le riz absorber le bouillon. Procédez ainsi avec tout le bouillon, en remuant très régulièrement et en ajoutant à mi-cuisson les dés de topinambours
Ajoutez le gorgonzola coupé en dés en fin de cuisson, avant la dernière louche de bouillon.

Lorsque le gorgonzola est fondu, et le bouillon absorbé, servez immédiatement et saupoudrez les assiettes de parmesan râpé.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Riz et pâtes
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 19:16

Après un premier essai plutôt râté de macarons il y a quelques mois, j'ai décidé de retenter.
J'ai donc cherché sur les blogs les recettes, et les conseils. Afin de ne pas me lancer dans du trop compliqué, j'ai choisi la recette des coques vue chez "Pour courir faut des vitamines", qui me semblait parfaite pour commencer. C'est en fait celle de Pure Gourmandise dont j'ai suivi les conseils avisés pour faire des macarons au citron. La recette des coques est une recette de base, il suffit de changer ensuite le colorant et la garniture pour obtenir différents macarons.

Le maniement de la poche à douille m'a posé problème: ma pâte est assez liquide, s'étale beaucoup, je trouve, et du coup, mes macarons ne sont pas franchement réguliers, et pas très gonflés après cuisson. Cela vient-il de la pâte pas assez dense (il me semble pourtant avoir bien suivi les conseils de préparation), du temps de croûtage pas assez long (je les ai laissé 1h20) ou encore des plaques de cuisson?

macarons_01

Impossible de trouver des plaques de cuisson supplémentaires près de chez moi ces derniers jours, et j'ai donc mis mes macarons sur la lèche-frite du four pour une première partie, et sur une plaque simple pour la seconde.
Résultat, ceux qui étaient sur la plaque simple sont craquelés, et peu gonflés, sans réelle collerette. Pour les autres, les plus réussis sont ceux qui étaient au centre de la plaque, mais sans avoir énormément gonflé non plus, et ceux des bords sont légèrement craquelé et n'ont pas vraiment de collerette.
La prochaine fois, je vais retenter avec d'autres plaques de cuisson, on verra si cela change quelque chose. mais encore une fois, je me demande si cela ne vient pas de ma pâte, qui me semblait assez liquide. C'est tout de même mieux que lors de mon premier essai, où j'avais réussi à faire un macaron géant sur ma plaque de cuisson, tellement la pâte était liquide, mais là, ça venait de la recette.

Là encore, il me reste donc un mystère à percer. Si vous avez des conseils, n'hésitez pas à me les donner, je les mettrai en application lors de mon prochain essai.

macarons_02



Bon, au final, ils sont bons mes macarons, mais pas aussi beaux que je l'aurais souhaité.

macarons_04

Voici la recette que j'ai suivie, inspirée à la fois des deux sites cités plus haut. Pour les conseils, et commentaires, la recette des macarons au citron de Pure gourmandise donne toutes les informations nécessaires.

Macarons au citron

Pour 36 macarons (euh, moi je n'en ai eu qu'une vingtaine, ils étaient plus gros)

    3 blancs d'oeufs mis au frais depuis 3-4 jours, puis portés à température ambiante
    210 g de sucre glace
    125 g de poudre d'amandes
    30 g de sucre en poudre
    colorant alimentaire jaune (Vahiné)

    2 jaunes d'oeufs
    40 g de maïzena
    25 g de beurre
    2 citrons jaunes
    40 g de sucre en poudre encore
      

Mixez finement le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot.

Montez les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets. Ajoutez ensuite 20 gouttes de colorant jaune dans les blancs fermes et bien mélanger pour une couleur homogène.

Saupoudrez peu à peu la poudre d'amandes dans les blancs, et mélangez à la corne en plastique ou à la spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

Préparez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

Dressez des petits dômes de 2 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en quinconce.

Laissez croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

Déposez la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfournez pour 12 minutes à 150°C. (15 à 20 minutes pour des macarons plus gros)
    

Le fourrage au citron (lemon curd)

Délayez la maïzena dans 20 cl d'eau, ajoutez le beurre et porter à ébullition. Hors du feu, ajouter le zeste haché finement et le jus des citrons, les jaunes d'œufs et le sucre.

    
Le montage

A la sortie du four, laissez refroidir les plaques quelques minutes, puis versez un peu d'eau sous la feuille de papier sulfurisé et attendez 1 minute : les macarons se décolleront alors tout seuls. Déposez-les à l'envers sur une grille pour un séchage parfait de leur base. 

Collez les coques de macarons deux à deux avec une noix de lemon curd.

    
Laissez les macarons au moins une journée au réfrigérateur avant de les consommer... si vous arrivez à résister!

macarons_03

Petit ajout, après coup: si j'avais lu ça avant de me lancer, j'aurai évité certains désagrément, notamment celui de ne pas avoir des macarons assez gonflés: http://www.puregourmandise.com/astuces/01.htm

J'ai suivi l'été dernier un stage de macarons sur Paris, où on nous conseillait de macaroner de façon énergique, pour faire sortir tout l'air des blancs. Or, il semblerait que ce soit exactement le contraire préconisé ici. Ceci expliquerait que ma pâte soit liquide, et non pas mousseuse comme indiqué dans les astuces et ne gonfle pas!

Bon, la prochaine fois, je macarone beaucoup plus doucement, et j'utilise trois plaques de cuisson!!

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Macarons
commenter cet article
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 17:46

Comme il me restait des myrtilles surgelées, que mon testeur préféré adore les tartes aux fruits, et que j'avais des jaunes d'oeufs à utiliser (les blancs étant encore au frigo, en prévision des macarons que je ferai lundi), je lui ai fait hier des tartelettes aux myrtilles, rapides à préparer. Et il a déjà tout mangé...

Tartelettes_myrtilles


Tartelettes aux myrtilles

Pour 6 tartelettes de 10cm

   1 rouleau de pâte sablée pur beurre 
   500g de myrtilles surgelées
   1/2l de lait

   3 jaunes d'oeufs
   75g de sucre en poudre
   1 sachet de sucre vanillé
   50g de farine
   

Laissez décongeler les myrtilles pendant quelques heures au réfrigérateur.
Préparez la crème pâtissière:
Faites chauffer le lait. Fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre et le sucre vanillé jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez alors peu à peu la farine tamisée. Versez le lait bouillant tout doucement sans cesser de remuer. Transvasez cette préparation dans une casserole et cuisez à feu doux, sans cesser de remuer, jusqu'au premier bouillon.
Retirez la casserole du feu et laissez tiédir.
Pendant ce temps, préchauffez le four à 210°C.
Découpez 6 disques un peu plus grands que les moules à tartelettes dans la pâte sablée, et déposez un disque dans chaque moule. Piquez la pâte de quelques coups de fourchette, couvrez là de papier sulfurisé et déposez dessus des pois ou des noyaux d'abricots.
Faites cuire les fonds de tarte pendant 6 à 8 minutes: les bords doivent être dorés.
Démoulez les fonds de tarte, recouvrez chacun d'entre eux de crème pâtissière (si elle est encore tiède, elle est suffisamment liquide pour bien se répartir). Laissez refroidir complètement la crème pâtissière, puis déposez les myrtilles sur les tartelettes. 
Gardez au frais et saupoudrez éventuellement d'un peu de sucre glace au moment de servir.

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans Les desserts
commenter cet article