Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 07:00

Montage tortis aux poivrons rouges

 

A l'heure où j' écris ce billet, je ne sais pas si l'été sera là un jour, sur le nord de la France. Mais on ne va quand même pas manger des soupes et des raclettes au mois d'août quand même!

Alors plutôt que de désespérer et râler sur le temps (vraiment) pourri, j'ai envie de mettre du soleil dans les assiettes, avec des poivrons colorés, grillés et parfumés, dans un plat à déguster chaud, ou froid.

Tortis-aux-poivrons-rouges.jpg 

Tortis aux poivrons rouges

Pour 4 personnes

   250g de tortis

   4 beaux poivrons rouges

   3 gousses d'ail dégermées

   Huile d'olive

   4 branches de basilic

   Sel, poivre

 

La veille:

Allumez le four en position grill.

Déposez les poivrons sur une grille, et enfournez-les en bas du four. Faites-les griller de tous les côtés, puis enfermez-les dans un sac et laissez-les refroidir.

Lorsqu'ils sont froid, retirez la peau et les graines, et coupez les poivrons en lanières.

Mettez les lanières de poivrons dans une boite fermant hermétiquement, ajoutez les gousses d'ail dégermées et coupées en 4, ainsi que les feuilles de basilic ciselées. Arrosez de 3 cuillères à soupe d'huile dolive, salez, poivrez, fermez la boite, et gardez au frais pendant toute une nuit.

Le jour même:

Faites cuire les pâtes dans une grande casserole d'eau salée. Egouttez-les.

Remettez les pâtes dans la casserole, ajoutez les poivrons, en retirant les gousses d'ail, réchauffez et servez.

 

 

Le truc en plus: 

Choisissez des poivrons de différentes couleurs, pour égayer encore un peu plus le plat

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 07:00

Risotto-encornets-encre-de-seiche.JPG

 

Depuis longtemps, j'ai très envie de faire un risotto à l'encre de seiche. Mais impossible de trouver de l'encre de seiche: le raiteur italien près de chez moi m'a regardée avec des yeux de merlan frit quand je lui en ai demandé, les poissonniers, eux, connaissaient, mais n'en avaient pas non plus.... alors j'avais abandonné l'idée.

Et puis, il y a quelques temps, je retourne chez un poissonnier chez qui j'allais toutes les semaines avant, mais chez qui je n'allais plus depuis septembre dernier, ou presque, car mon organisation des courses de la semaine avait changé. Et là, je vois des petits sachets tout noirs, minuscules, d'encre de seiche.

Ni une ni deux, je les prends, j'achète au passage des encornets, et me voilà armée pour préparer le risotto dont je rêvais depuis si longtemps.

Je l'ai pas été déçue, et en plus.... il me reste un sachet, pour en refaire!!!

 

Risotto aux encornets et à l'encre de seiche

Pour 4 personnes

   240g de riz rond arborio

   1 échalotte

   1l + 1l de court bouillon citronné (ou de fumet de poisson)

   20cl de vin blanc sec

   3 cuillèes à soupe d'huile d'olive

   600g d'anneaux d'encornets

   2 sachets d'encre de seiche

   Parmesan fraichement râpé

 

Rincez les anneaux de calamars.

Portez 1 litre de court bouillon à ébullition, et plongez-y les anneaux entiers. A la reprise de l'ébullition laissez frémir pendant 5 à 7 minutes, selon la tailles des anneaux, et retirez-les. Laissez-les égoutter, et coupez-les en cubes.

 

Pelez et émincez finement l'échalote.

Portez le deuxième litre de court bouillon à ébullition.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une grande sauteuse, et faites-y revenir l'échalote pendant 5 minutes. Ajoutez alors le riz, et mélangez bien jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajoutez le vin blanc, et continuez de mélanger. Lorsque le vin blanc est totalement absorbé, versez une louche de bouillon, et mélangez de nouveau jusqu'à absorption complète du boullon. Procédez ainsi avec le bouillion, louche par louche, sans cesser de mélanger. 

La cuisson dure environ 18 minutes.

En fin de cuisson du risotto,  délayez l'encre de seiche dans un peu d'eau, et ajoutez-la au riz. Ajoutez les cubes d'encornets, mélangez bien pendant quelques instants, et servez, parsemé de parmesan râpé

 

Le truc en plus:

Ne faites pas cuire les anneaux de calamars plus que 5 à 7 minutes, ils seraient durs et caoutchouteux sinon.

Vous pouvez aussi cuire les encornets à la poêle

 

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 07:00

Tarte amandine abricots

 

Pendant nos vacances en Provence début juillet, j'ai cuisiné des légumes d'été, mais aussi des fruits. Un bon kilo d'abricots, une pâte brisée.... il n'en fallait pas plus pour préparer une délicieuse tarte amandine, pour un dessert ensoleillé qui sent bon l'été et les vacances.

 

Et servie pour le diner, en dessert, après une bonne salade, c'était parfait.

 

Tarte amandine aux abricots

Pour 6 personnes

   1 pâte brisée pur beurre

   800g d'abricots dénoyautés

   125g de poudre d'amandes

   150g de sucre en poudre

   125g de beurre

   3 oeufs

   1 cuillère à soupe de farine

   20g de pistaches décortiquées non salées

 

Dans un saladier, mélangez la poudre d'amandes, le beurre mou, le sucre en poudre et la farine. Ajoutez ensuite les oeufs un à un en mélangeant bien pour obtenir une pâte un peu épaisse.

Préchauffez le four à 210°C.

Etalez la pâte brisée dans un moule à tarte.

Répartissez la moitié de la crème d'amandes sur le fond de tarte, et dépose les abricots, face coupée sur le dessus.

Remplissez les trous avec le reste de rème d'amande.

Enfournez pour 30 minutes.

Juste à la sortie du four, répartissez les pistaches concassées sur le dessus de la tarte et laissez refroidir avant de servir.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 07:00

Tarte-tomates-pesto-de-roquette.JPG

 

Au mois de mai, lors de notre weekend entre amis en Bretagne, j'ai cuisiné pour tout le monde. J'avais acheté des magazines avant de partir, et j'ai pu réaliser certaines recettes qui me plaisaient vraiment.

Quand nous sommes nombreux, j'aime faire pour le diner une tarte, acompagnée de salade verte par exemple.

Pour celle-là, j'avais repéré la recette dans un Cuisine Actuelle, acheté juste avant notre départ.

J'ai modifié la recette par rapport à celle d'origine, pour la réaliser telle que j'avais envie. Avec beaucoup de tomates, et un pesto de roquette cuit, dans lequel on ne sent donc plus l'amertume, j'ai vraiment adoré.

 

Tarte à la tomate et au pesto de roquette

Pour 4 à 6 personnes

   1 pâte feuilletée pur beurre

   18 petites tomates rondes

   4 cuillères à soupe d'huile d'olive

   Sel, Poivre

 

Pour le pesto:

   50g de pignons de pin

   1 gousse d'ail dégermée

   60g de roquette

   50g de parmesan râpé

   10cl d'huile d'olive

 

Lavez les tomates et coupez-les en deux. Salez-les et faites-les dégorger pendant au moins 1 heure sur un linge propre, face coupée vers le bas.

Faites chauffer 3 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande poêle, et déposez-y les tomates, face bombée vers le haut.

Faites-les cuire pendant 10 minuts, puis retournez-les et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Pendant ce temps, préparez le pesto: lavez et séchez la roquette. Mixez-la avec les pignons, l'ail dégermé et le parmesan, en ajoutant l'huile d'olive en filet.

Préchauffez le four à 210°C.

Etalez la pâte feuilletée sur une plaque de cuisson. Etalez le pesto sur la pâte, jusqu'à 1 cm des bords, puis répartissez les tomates, face plate sur le dessus. Salez légèrement, poivrez et arrosez d'un filet d'huile d'olive.

Enfournez pendant 20 minutes et servez bien chaud.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Tartes salées
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 07:00

Cookies-tomates-sechees.JPG

 

Il y a quelques semaines, j'ai participé à un atelier Guy Demarle chez une amie. L'une des recettes que nous avons réalisées était les cookies aux tomates séchées, origan et pistache.

J'adore les cookies salés à l'apéritif, j'en ai déjà fait plusieurs fois, et dès le lendemain, j'ai donc refait ceux-là à la maison.

N'ayant cependant pas de pâte de pistache, j'ai utilisé de la purée d'amandes complète. Les enfants se sont jetés dessus, les grands aussi.... recette à conserver, donc, en variant pourquoi pas les ingrédients (olives, chorizo, fromage....)

En cherchant un peu, j'ai aussi trouvé cette recette sur le net, comme chez Mamina par exemple. Alors si même Mamina l'a testée, allez-y les yeux fermés, ce sera une réussite, c'est sûr!

 

Cookies aux tomates séchées

Pour une vingtaine de cookies

   80g de farine

   1 oeuf

   60g de tomates séchées

   60g de purée d'amandes complètes

   30g de parmesan

   10g de flocons d'avoine

   Origan séché

   1 cuillère à café de levure chimique

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez dans un saladier la farine, la levure et les flocons d'avoine.

Coupez les tomates en tout petits morceaux, et ajoutez-les à la farine, ainsi que l'origan.

Incorporez l'oeuf, et la purée d'amandes, et mélangez afin d'obtenir une boule de pâte.

Formez des petites boules de la taille d'une noix, et déposez-les sur une plaque de cuisson, recouverte d'un tapis de silicone, ou d'une feuille de papier sulfurisé.

Applatissez les boules avec la paume de la main si vous le souhaitez, et faites cuire pendant 13 à 15 minutes.

Laissez refroidir avant de servir.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans A l'heure de l'apéro
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 07:00

Pissaladiere.JPG

 

En cette saison, j'aime la cuisine aux accents du sud. Alors quand, pour un apéritif entre amis j'ai cherché ce que j'allais pouvoir préparer j'ai vite choisi une pissaladière.

Cela faisait longtemps que je voulais en faire une, sans jamais me lancer. Pourtant j'en ai déjà mangé, mais je n'en avais jamais fait dans ma cuisine.

Ce soir là, il me restait une pâte à pizza maison au congélateur, je l'ai donc utilisée. Mais pour gagner du temps, une pâte du commerce toute prête convient aussi.

Choisissez par contre de bons ingrédients, oignons doux, qui seront plus sucrés, petites olives plus adaptées que des grosses, et une bonne huile d'olive, vous serez bien plus satisfaits du résultat.

Les quantités indiquées son pour 4 personnes, si vous la servez pour un apéritif, comptez plutot une pissaladère pour 6 ou 8.

 

Pissaladière

Pour 4 personnes

   1 boule de pâte à pizza

   6 oignons doux

   8 anchois à l'huile d'olive

   une vingtaine de petites olives de Nice

   Huile d'olive

   Thym

 

Pelez et émince les oignons très finement.

Faites chauffer 3 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse et faites cuire les oignons à feu doux, jusqu'à ce qu'ils soient translucides, mais non colorés.

Rincez les anchois et épongez-les.

Préchauffez le four à 250°C.

Etalez très finement la pâte à pizza sur une plaque de cuisson farinée, et répartissez les oignons dessus, puis les anchois.

Parsemez d'olives et de thym, et enfournez pour 12 minutes. La pâte doit être dorée et croustillante.

Servez chaud, ou froid

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Tartes salées
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 07:00

Salade-automne.JPG

Je suis enfin dans un petit coin de France où j'ai trouvé chaleur et soleil. Mais vu les derniers mois, je trouve qu'une salade d'automne est une recette très appropriée pour ce mois de juillet.

Alors pendant que je profite de la piscine, des cigales, des fruits et légumes de saison, et avant de mettre les recettes que je réalise ces jours ci en forme, je vous propose cette recette de salade.

La première fois que je l'ai goutée, c'était chez une amie. Elle nous l'avait réalisée, en accompagnement d'une quiche lorraine. C'était un dîner tout simple, mais excellent. Et la salade nous a séduits.

Au mois de mai, lors d'un weekend prolongé (et gris) en Bretagne avec des amis et leurs enfants, j'ai refait ce même dîner, quiche lorraine et salade. Un dîner simple, mais qui a cette fois encore séduit tout le monde.

Et cette salade va, je le sens, devenir un de mes classiques, parce qu'elle est tout simplement excellente!

 

Salade d'automne

Pour 4 personnes

   200g de mesclun, ou jeunes pousses mélangées

   150g de raisin

   8 très fines tranches de lard fumé

   100g de roquefort

   50g de noisettes

   1 cuillère à café de moutarde douce

   3 cuillères à soupe d'huile de noisettes

   1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre

 

Lavez la salade et séchez-là délicatement dans un linge.

Lavez le raisin et séchez les grains.

Faites griller les noisettes à sec dans une poêle antiadhésive.

Préchauffez le four en position grill. Etalez les tranches de lard fumé sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Préparez la vinaigrette en mélangeant moutarde, huile de noisettes et vinaigre de cidre.

Dans un grand saladier, mélez la salade, les grains de raisin, les noisettes et le roquefort émietté.

Juste avant de servir, faites griller le lard dans le four jusqu'à ce qu'il soit bien croustillant (attention, cela va très vite).

Arrosez la salade avec la vinaigrette, déposez les tranches de lard et servez aussitôt.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Salades
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 07:00

Montage-veau-a-l-italienne.jpg

Cela fait un moment que j'ai cette recette dans mes fichiers, et je ne l'ai jamais publiée. 

Les saveurs estivales sont pourtant (presque) d'actualité. Servies avec un flan de courgettes, par exemple, vous apprécierez à coup sûr. La viande cuite en cocotte reste tendre, grâce au jus, et les tomates rôties au four sont vraiment excellentes: elles cuisent longtemps, et à basse température, afin de caraméliser et concentrer les saveurs.

Privilégiez une viande de bonne qualité, de bonnes tomates mûres et parfumées pour apprécier encore plus.

Veau-a-l-italienne-03.jpg

 

Rôti de veau à l'italienne

Pour 4 personnes

   1 rôti de veau d'environ 800g

   1 botte de petits oignons frais

   2 gousses d'ail

   4 tomates bien mûres

   3 branches de thym frais

   1 verre de vin blanc

   1 cuillère à café de fond de veau

   Huile d'olive

   Sel, poivre.

 

Préchauffez le four à 120°C

Coupez les tomates en deux, déposez-les dans un plat à four, la partie coupée vers le haut. Salez-les, arrosez-les d'un filet d'huile d'olive et enfournez pour au moins 2 heures. 

 

Salez et poivrez le rôti.

Faites chauffer de l'huile d'olive dans une cocotte, et faites revenir la viande de tous les côtés pour qu'elle soit bien dorée.

REtirez le rôti de la cocotte, et mettez-y les oignons pelés, et l'ail dégermé et écrasé.

Faites revenir doucement les oignons, puis remettez le rôti.

Délayez le fond de veau dans le vin blanc, versez dans la cocotte, ajoutez le thym, couvrez et laissez mijoter pendant environ 35 minutes, en retournant le rôti plusieurs fois pendant la cuisson. Si nécessaire, ajoutez un verre d'eau pendant la cuisson.

 

Servez le rôti coupé en tranches, accompagné des tomates rôties.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans La viande
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 07:36

Clafoutis-aux-cerises.JPG

 

C'est encore de saison!

Chaque année, à la période des cerises, je fais au moins un clafoutis. Et chaque année, je teste une recette différente. Cette année, j'ai pris une des recettes de Christophe Felder, ou plutôt celle de sa grand mère. Et je l'ai adaptée à ma façon, et surtout en fonctione de ce que j'avais dans mon frigo!

Pour le clafoutis, il y a plusieurs écoles: noyaux, ou pas de noyaux? Personnellement, je préfère avec noyaux, et pas seulement pour le goût.... ne pas avoir à dénoyauter les cerises me fait gagner un temps considérable. Surtout que cette année, j'avais plus de 2kg de cerises moyennement bonnes, et qu'un bon kilo est passé en confitures, où là, il a fallu dénoyauter.

Alors oui, le clafoutis avec noyaux, c'est nettement mieux!

 

Clafoutis aux cerises

Pour 4 à 6 personnes

Pour le moule :

   30g de beurre

   50g de cassonade

Pour le clafoutis :

   4 oeufs

   60g de farine

   50g de poudre d'amandes

   90g de sucre

   50cl de crème liquide entière

   15cl de lait

   1c. à café de rhum brun

   1 sachet de sucre vanillé

   1 pincée de sel

   750g de cerises noires

 

Préchauffez votre four à 200°C

Fouettez les oeufs avec les scures, le sel, la farine et la poudre d'amandes. Versez petit à petit le lait et la crème liquide tout en fouettant énergiquement puis ajoutez le rhum.

Beurrez le moule, et répartissez la cassonade, puis déposez-y les cerises lavées et équeutées.

Versez la préparation.

Faites cuire au four environ 30 à 40 minutes.

Servez tiède ou froid. 

 


Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 07:17

La fin de l'année scolaire est là, avec toutes les fêtes, les anniversaires, les urgences à gérer au bureau.....

Et du coup, le blog n'est pas alimenté ces jours ci. Je n'avais pas eu le temps de programmer des billets à l'avance, et me voilà sans publicaiton depuis bientôt 15 jours.

 

Mais promis, dès la semaine prochaine, l'activité va reprendre, encore un peu de patience!!!

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article