Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 07:00

Blue-burger.JPG

Depuis quelques mois, j'ai des petits amateurs de hamburgers à la maison. Mais j'ai aussi une réelle aversion pour la restaurationrapide, et ce n'est certainement pas là qu'ils iront en manger.

Donc j'avais promis que je leur ferai des hamburgers maison.

Du coup, pour le déjeuner de dimanche dernier, j'ai pris tout ce qu'il me fallait, et j'ai préparé des burgers à la carte pour tout le monde. Choix du fromage, de la sauce, et même du pain.... de quoi satisfaire tous les goûts, et se régaler avec des burgers maison.

Mon préféré, c'est sans aucun doute celui au bleu. Quelques lamelles de fourme d'Ambert, une sauce blanche légèrement puquante et légèrement sucrée faite maison aussi, un steak haché bien saignant, et voilà un délicuex burger.

Cette fois, je n'avais pas pris le temps de faire les petits pains moi-même, donc les enfants ont eu des petits burgers avec petits pains ciabatta, pour nous, c'était des pains à burgers tout prêts, mais avec des petits pains maison, nul doute qu'ils auraient été encore meilleurs.... donc ça, ce sera pour la prochaine fois.

 

Blue burger

Pour 4 personnes

   4 pains à hamburger

   4 steak hachés

   160g de fourme d'Ambert

   100g de fromage blanc

   2 cuillères à café de moutarde douce

   1 cuillère à café de miel liquide

   Huile d'olive (pour la cuisson de la viande)

   Sel, Poivre

 

Dans un bol, mélangez la moutarde et le miel. Ajoutez le fromage blanc et mélangez bien. Salez et poivrez légèrement.

Coupez le fromage en lamelle.

Ouvrez les pains à hamburgers et toastez-les

Faites chauffer l'huile dans une grande poêle, et faites cuire les steak hachés selon votre goût. Assaisonnez.

Etalez une cuillère de sauce blanche sur les bases des pains, déposez la viande très chaude, puis les lamelles de fourme d'Ambert et refermez avec les dessus de pain.

Servez aussitôt.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans La viande
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 07:00

Et voilà, nous y sommes.

Après un peu plus de 5 ans de blog, je poste aujourd'hui mon 1000ème article.

1000 recettes (ou presque), 1000 idées, 1000 façons de se régaler.

Je ne vais pas faire de best off, je serais en effet incapable de choisir ma préférée parmi toutes ces recettes. Je ne saurais pas non plus choisir la plus belle photo.

 

Mais j'ai par contre envie de continuer à cuisiner, afin d'atteindre maintenant les 2000, et pourquoi pas les 5000.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Blabla en tout genre
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 07:00

Gateau de noel autrichien poisson

 

C'est l'histoire de la recette d'un gâteau au chocolat, que je tiens de ma mère. Et je me demande si elle ne la tenait pas elle aussi de la sienne.

Est-ce que ce gâteau est réellement un gâteau qui se prépare pour Noële en Autrice, je n'en sais rien.

C'est en tous cas un gâteau doux, moelleux, peu fort en chocolat, mais qui a toujours un succès fou chez moi. J'aime le préparer pour des goûters d'anniversaires par exemple, et décorer ensuite le gâteau.

Pour Noël, une décoration au sucre glace serait probablement plus adaptée que ce poisson coloré, mais libre à vous de 'arranger comme vous voudrez, une fois le gâteau cuit.

 

Gâteau de Noël autrichien

Pour 8 personnes

   60g de chocolat noir

   125g de beurre

   250g de sucre en poudre

   3 oeufs

   250g de farine

   1 verre de lait

   1 cuillère à café de levure

   80g de poudre d'amandes

 

Préchauffez le four à 175°C.

Faites fondre le chocolat avec un peu d'eau.

Dans un saladier, travaillez le sucre et le beurre mou à la spatule.

Ajoutez alors les jaunes d'oeufs, puis le chocolat fondu, la farine, les amandes, la levure, une pincée de sel et le lait.

Montez les blancs d'oeufs en neige très ferme, et incorporez-les à la pâte.

Versez dans un mouloe à manqué beurré, et faites cuire pendant 40 minutes.

Démoulez tiède sur une grille, et décorez avec du sucre glace.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 07:00

Flan-de-courgettes-chorizo-virtuel.JPG

 

En aout dernier, en vacances dans le sud, je suis passée voir Garance.

Quelle belle journée, dans son cabanon. Nous devions nous voir depuis déjà un moment, mais chaque fois nous avons du annuler en raison d'un incident de dernière minute. Mais cette fois, malgré une annulation dans la semaine pour cause de pluie, nous avons réussi à nous voir. Et le mistral qui soufflait fort ce jour là n'a pas gâché la journée.

Les enfants se sont amusé comme des petits fous avec Lili, une adorable boule de poil de 3 mois 1/2, pas sauvage pour deux sous, et nous, nous avons papotté comme si nous nous connaissions depuis des années.

J'ai découvert la colline, qui a bien souffert au mois de juillet, mais qui commençait déjà à reverdir doucement. 

Avant de repartir, Garance m'a offert un petit pot de Pimenton de la Vera, ce piment espagnol fumé, qu'on utilise là-bas pour faire les meilleurs chorizo. Garance en avait utilisé sur des seiches, dans ce risotto, sa recette me plait énormément, et je m'en inspirerai probablement pour une prochaine recette.

Mais là, j'ai utilisé le Pimentone de la Vera très simplement, dans un flan de courgettes. Le résultat est bluffant, tout le monde a réellement eu l'impression que j'avais glissé du chorizo dans les courgettes, sans bien comprendre pourquoi on ne trouvait pas de petits morceaux dans le plat! Et c'est ainsi que l'idée du nom "au chorizo virtuel" est venue: cela fait très cuisine moléculaire, mais il n'en est rien. Par contre, cela me donne aussi des idées pour de prochaines recettes: dans un siphon, par exemple, je pense que cela peut vraiment être très intéressant.

 

Flan de courgettes au chorizo virtuel

Pour 6 personnes

   1,5kg de petites courgettes

   3 gousses d'ail

   4 oeufs

   25cl de crème liquide

   2 cuillères à café de Pimenton de la Vera doux

   Sel

   Huile d'olive

 

Pelez les courgettes et coupez-les en petits dés.

Pelez et dégermez l'ail. Emincez-le finement

Faites cuire les courgettes et l'ail à la vapeur jusqu'à ce qu'ils soient bien fondants.

Mettez les courgettes dans une passoire et écrasez-les à la fourchette. Laissez-les s'égoutter.

Préchauffez le four à 200°C.

Dans un saladier, battez ensemble les oeufs et la crème. Salez, et ajoutez le piment. Mélangez, puis ajoutez les courgettes écrasées.

Huilez légèrement un plat à gratin (ou des ramequins individuels), et versez la préparation aux courgettes.

Faites cuire 30 minutes (ou 20 pour des ramequins) et servez chaud.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les légumes
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 07:00

Galette-amandes-chocolat.JPG

 

Voici la première galette de l'année (pour la brioche, j'ai triché, c'était ma recette faite l'an dernier, et publiée avec beaucoup de retard).

Avec le début d'année, et la galette, voici aussi le temps des bonnes résolutions, à savoir me remettre à cuisiner un peu plus, et surtout à publier plus régulièrement que ces derniers mois.

 

Cette première galette, nous l'avons partagée pour le goûter ce samedi avec des amis. Malgré sa taille il n'en est pas resté une miette, et nous l'avons trouvée très digeste et légère (étonnant tout de même pour une galette, et pourtant!)

J'avais choisi la recette vue chez 1,2,3,4 filles aux fourneaux, qui indiquait que c'était la recette de Pierre Hermé. Je dois dire que j'ai moi aussi été séduite par cette galette, qui mêle frangipane et crème pâtissière, pour plus de légèreté. Et comme petite touche perso, je n'ai pas pu m'empêcher d'y ajouter des morceaux de chocolat, mais pas n'importe lequel: mes pistoles de Guanaja Valrhôna étaient parfaites pour l'occasion.

Voici donc ma recette de cette délicieuse galette

 

Galette des rois à la crème d'amandes et chocolat Guanaja

Pour 8 personnes

   2 pâtes feuilletées pur beurre

   1 fève

 

Pour la crème d'amandes

   65g de beurre mou

   85 g de sucre glace

   100 g d'amandes en poudre

   5 g de maïzena (1 cuil. à café)

   1 cuil. à café de rhum

   1 oeuf

   160 g de crème pâtissière de la recette ci-dessous

 

Pour la crème pâtissière :

   125 ml de lait

   10 g de maïzena

   30 g de sucre

   1 jaune d'oeuf

   12 g de beurre mou

   1 gousse de vanille

 

Pour la finition:

   75g de chocolat noir (pistoles de Guanaja Valrhôna)   

   1 jaune d'oeuf + un peu de lait

 

 

Préparez la crème pâtissière:

Dans une casserole à fond épais, mélangez la maïzena avec la moitié du sucre puis versez le lait en fouettant.

Fendez la gousse de vanille et grattez l'intérieur avec un petit couteau. Mettez les gousses et les graines dans la casserole et portez à ébullition tout en mélangeant en continu. Laissez cuire à feu très doux, et pendant ce temps, fouettez le jaune d'oeuf avec le sucre restant. Versez alors le lait doucement sur le mélange oeuf/sucre, tout en fouettant.

Versez la crème dans une casserole, et faites chauffer de nouveau, tout en fouettant jusqu'à la première ébullition.

Retirez du feu, et plongez alors la casserole dans un saladier rempli de glaçons pour la refroidir. Lorsque la température atteitn 50°C, incorporez le beurre, fouettez, puis réservez.

 

Préparez la frangipane:

Mélangez le sucre glace, la poudre d'amande et la maïzena et tamisez-les. Travaillez le beurre dans un saladier à la spatule afin qu'il s'assouplisse. Ajoutez ensuite le mélange aux amandes puis l'oeuf tout en mélangeant avec la spatule. Versez ensuite le rhum et la crème pâtissière.

 

Préchauffez le four à 180°C (th. 6). Posez le premier disque de pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisée ou en silicone. Répartissez la crème d'amande en faisant attention à laisser 2 cm sur le bord de la pâte pour la "soudure". Parsemez de pépites de chocolat, ou comme moi de morceaux de pistoles Valrhôna.

Ajoutez la fève. Mettez sur les 2 cm de pâte un peu de blanc ou de jaune d'oeuf (ou d'eau) à l'aide d'un pinceau pour mieux souder les bords. Posez le second disque de pâte et soudez les bords les plus proches de la frangipane avec le pouce. Diluez le jaune d'oeuf avec une cuillère à café de lait et badigeonnez le dessus de la galette au pinceau, puis réalisez des motifs à l'aide de la pointe d'un couteau.

Faites cuire environ 35 mn à 180°C (th. 6).

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 07:00

Brioche-des-rois.JPG

 

Cette année, j'ai envie de vous proposer une recette de brioche des rois.

Cette brioche, je l'avais faite l'an dernier, après avoir vu la recette chez Bergeou. Elle n'en disait que du bien, et de mémoire, nous nous étions régalés avec.

J'avais fait ma pâte à la machine à pain, avec la première levée dans le bol de la machine, la seconde après avoir formé la brioche.

Le résultat a été à la hauteur de mes espérantes, une brioche douce, parfumée, bien levée, dont mes gourmands n'ton fait q'une bouchée!

Voici donc la recette telle que je l'avais faite, adaptée pour la machine à pain et avec un peu moins de beurre, car dans la recette initiale, la pâte n'arrivait pas à absorber tout le beurre.

 

Brioche des rois à la fleur d'oranger

250g + 50g de farine

125g d''oeufs entiers (soit environ 2 oeufs 1/2 , à peser une fois battus)

20g de lait

10g de levure de boulanger fraiche

35g de sucre en poudre

5g de sel

125g de beurre

2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

1 oeuf + 2 cuillères à soupe de lait pour la dorure

Sucre perlé

 

 

Diluez la levure dans le lait froid.

Versez dans le bol de la machine à pain la farine, le sel et le sucre, puis le lait et la levure.

Battez les oeufs et pesez-en 125g. Ajoutez-les au mélange précédent, ainsi que le beurre coupé en petits dés et l'eau de fleur d'oranger.

Lancez le programme pâte seule.

A la fin de la levée, retirez le pâton de la cuve, chassez l'air et filmez-le. Gardez le pâton pendant 1 heure au frais.

Déposez un gros ramequin sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

formez une grosse boule arrondie avec le pâton, cachez-y la fève, puis faites un trou au centre avec votre doigt, et tournez pour agrandir le trou. Déposez la couronne ainsi formée autour du ramequin, qui évitera qu'elle ne se referme à la cuisson.

Battez l'oeuf restant (ou le reste après la pesée) avec le lait pour la dorure, et badigeonnez la couronne au pinceau.

 

Laissez lever 2 heures à température ambiante.

Préchauffez le four à 180°C. Badigeonnez une seconde fois la couronne avec l'oeuf battu mélangé au lait, puis parsemez de sucre perlé.

Remplissez la lèche frite du four avec de l'eau froide, et faites cuire la couronne pensant environ 15 minutes.

Laissez la brioche refroidir après cuisson, et retirez le ramequin central avant de transférer sur un plat de service.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Pains et brioches
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:00

Cookies-Trish-Desseine.JPG

 

Il y a quelques semaines, une amie avait préparé des cookies que j'ai pu goûter. Ils étaient moelleux, parfumés.... une vraie tuerie. De loin les meilleurs cookies maison que j'aie pu goûter.

Et elle m'a même révélé son secret.... Trish Deseine.

Impossible de ne pas les refaire chez moi, surtout que j'ai toujours du sirop d'érable, ingrédient qui fait partie de la recette.

En 2 mois, j'ai du les refaire 3 fois déjà, et ils sont en train de devenir l'un de mes classiques. Mes collègues aussi les ont appréciés, je leur en ai apporté une boite, ils se sont jetés dessus.

 

Je les réalise avec 3 chocolats, noir, lait et blanc. Mais on peut varier avec des noix de pecan ou maccadamia par exemple, ou un seul type de chocolat... à vous de jouer.... et de vous régaler!

 

 

Cookies, selon Trish Deseine

Pour 30 cookies

   280g de farine

   170g de beurre demi-sel mou
   150g de cassonade
   280g de farine
   1 œuf
   2 cuillères à soupe de sirop d’érable
   200g de chocolat (pour moi, 66g de noir, 66g de lait, 66g de blanc)


Coupez le chocolat au couteau, pour obtenir au choix de gros morceaux, ou des pépites (c'est selon votre goût).

Mettez le beurre bien mou, la cassonade et le sirop d'érable dans le bol du robot, et fouettez jusqu'à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez l'oeuf battu, et continuez de fouetter.

Retirez le batteur, et versez la farine, et les morceaux de chocolat. Mélangez à la cuillère, ou à la main, afin d'obtenir un mélange bien homogène.

Formez un ou deux boudins d'environ 5cm de diamètre, et enveloppez-les de film alimentaire.

Réfrigérez pendant au moins 6 heures.

 

Préchauffez le four à 180°C.

Coupez le boudin en tranches d'1cm d'épaisseur, et déposez les morceaux sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.

Faites cuire 10 minutes, et dégustez tiède ou froid.

 

Le truc en plus

  • Les boudins de pâte enveloppés de film alimentaire peuvent se congeler sans soucis.... pratique d'en avoir sous la main quand une envie subite de cookies se fait sentir
  • A la fin de la cuisson, les cookies sont encore moelleux au centre, c'est normal: veillez à ne pas les faire trop cuire, ils durciraient
  • Si vous y arrivez, vous pouvez conserver les cookies dans une boite hermétique



3) battre légèrement l’œuf à la fourchette, ajouter à la préparation et fouetter au batteur
4) verser la farine et les morceaux de chocolat, puis mélanger à la cuillère jusqu’à obtenir un mélange homogène
5) former un long boudin et emballer dans du papier film
6) mettre au frigo 6 heures
7) couper des tranches épaisses et disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé
8) faire cuire 10 minutes à 180° (les cookies doivent être dorés) et déguster tièdes

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 08:05

J'ai une drôle d'impression en ce moment: en me couhant hier soir, nous étions, me semble-t'il encore début septembre, je me lève ce matin, et je vois que nous sommes déjà le 10 décembre. Trois mois se sont écoulés depuis la rentrée des classes, et je ne les ai pas vus passer.

Cela se ressent d'ailleurs largement ici, où je n'ai rien publié depuis 2 mois, ou presque.

J'ai pourtant des recettes en stock, mais je ne trouve pas le temps de m'y mettre.

 

Cependant Noël approche, et il faudrait songer aux recettes de fêtes. J'ai acheté des magazines, et même pas trouvé le temps de les feuilleter.... je ne sais toujours pas ce qu'il y aura à ma table dans 15 jours.

Mais j'ai quand même envie de vous donner quelques idées, et voici donc, comme tous les ans, ma recap de recettes de fêtes.

 

Amuse-bouche

 

 

Entrées

 

 

 

Plats

 

Desserts et mignardises
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Jeux et recaps
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 07:00

Voici l'heure du trage au sort.

Il y a eu 15 commentaires sur l'article, j'ai donc effectué le tirage, et c'est le numéro 12 qui est sorti.

 

 

12.JPG

 

C'est donc Barbara qui remporte la bouteille: envoie moi vite ton nom et adresse complète, et je transmettrai.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Jeux et recaps
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 07:00

Figues-poelees.JPG

 

Fin août, c'est la saison des figues fraîches.

Avec les abricots, les figues fraîches font partie de mes fruits préférés. Alors quand, pendant notre dernière semaine de vacances en Provence, Martine a proposé de nous apporter celles de son jardin qui étaient mûres, nous avons vraiment apprécié ce geste. Et nous nous sommes bien sûr régalés. 

Mais maintenant, vous commencez à me connaitre, et vous pensez bien que je ne me suis pas contentée de les manger crues (même si je les adore comme cela). Il a bien sûr fallu que je les cuisine.

Oh, cette fois, c'était simple. J'aurais pu en faire une tarte par exemple. Mais j'ai choisi de les poêler, tout simplement, comme dans le dernier CVF, et de les servir tièdes. Un délice.

 

Figues poêlées

Pour 4 personnes

   8 figues noires bien sucrées

   10g de beurre

   20g de sucre

   10cl de vin blnc sec

   1 poignée de pistaches non salées

 

Faites chauffer les pistaches pendant quelques instants dans une poêle antiadhésive, et concassez-les.

Lavez les figues et coupez-les en 4. Faites chauffer le beurre dans une grande poêle, et ajoutez les figues. Faites revenir pendant une minutes, puis saupoudrez de sucre et versez le vin blanc. Portez à ébullition pendant 3 minutes, jusq'à ce que le jus devienne sirupeux.

Laissez tiédir pendant 5 minutes, puis servez et parsemez les figues de pistaches concassées.

 

Le truc en plus:

Vous pouvez accompagner ces figues d'une boule de glace. Calisson ou lait d'amandes se marieront parfaitement

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article