Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 16:33

Cette semaine, j'ai passé une partie de mon dimanche en cuisine, pour refaire des macarons. L'essai de vendredi avec la nouvelle recette à base de meringue à l'italienne semble confirmé, cette nouvelle tournée est bien jolie aussi.


Ce dimanche l'esprit des fêtes commence doucement à entrer dans la maison: il y a la couronne de l'avent (avec ce tutorial) finie et accrochée, le blé de la Sainte Barbe planté vendredi avec Camille qui commence tout doucement à germer, et ces macarons au parfum de Noël sont aussi dans l'esprit.


Pour la recette des coques, c'est celle postée dans le billet de ce matin, avec un peu de colorant rouge, et un peu de jaune pour obtenir un orange pas trop soutenu.
Pour la ganache, c'est celle déjà utilisée l'an dernier, à base de bon chocolat à l'orange.


Et pour les autres Happy Sunday, c'est chez Poppyroses.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Macarons
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 08:30

Jusqu'à présent j'ai toujours fait des macarons avec la recette de base, sans meringue italienne. J'ai au bout de plusieurs essais réussi à avoir de beaux résultats, comme ceux que j'avais faits cet été.
Je n'avais jamais osé me lancer dans la recette à base de meringue italienne, car cela me paraissait difficile.

J'avais pourtant tout ce qu'il faut pour les faire: la recette, mais surtout la thermosonde, grâce au géant suédois du meuble en kit.


C'est seulement cette semaine que je me suis lancée, et je regrette de ne pas avoir tenté plus tôt: j'ai trouvé cette technique beaucoup plus simple et j'ai obtenu un résultat très satisfaisant dès mon premier essai. La phase de préparation est un peu plus longue, mais le macaronnage est beaucoup plus facile, on obtient assez rapidement la consistance voulue pour l'appareil.
Sur deux plaques de macarons, pas un seul n'est raté, tous ont une très belle collerette et une belle forme.
Pour faire simple pour ce premier essai, j'ai garni mes macarons avec une configure de framboises, celle que j'avais reçue dans mon colis de chez Regent's Park. Mais je ne vais pas m'arrêter là, aujourd'hui, j'en refais, avec une ganache un peu plus travaillée.
Les quantités et les grandes étapes de la recette de base sont celles du livre Solutions Macarons de Mercotte, elle convient parfaitement. Je l'indique ici telle que je l'ai réalisée. Pour les étapes et les conseils détaillés, je vous conseille de lire le billet Desperate Macaron's girl de Mercotte.



Macarons à la framboise
Pour une trentaine de petits macarons
135g de sucre en poudre
45ml d'eau

135g de poudre d'amandes
135g de sucre glace
Une pointe de couteau de colorant alimentaire en poudre rose

2 fois 45g de blancs d'oeuf vieillis depuis 3 ou 4 jours au réfrigérateur
12g de sucre en poudre
1 pincée de sel
Quelques gouttes de jus de citron

1 pot de confiture de framboises

Sortez les blancs d'oeufs du frigo quelques heures avant de commencer pour qu'ils soient à température ambiante.
Mixez au robot la poudre d'amande et le sucre glace.

Montez 45g de blancs d'oeufs avec la pincée de sel et les gouttes de jus de citron. Commencez doucement. Lorsque le mélange commence à mousser, ajoutez les 12g de sucre en poudre en trois fois. Augmentez la vitesse du fouet pour obtenir une consistance dite en "bec d'oiseau". Baissez la vitesse lorsque la consistance est obtenue.
Parallèlement, faites chauffer les 135g de sucre et l'eau sans mélanger. Lorsque la température atteint 110°C, versez le sirop dans les blancs en mince filet le long des parois du bol, tout en continuant de fouetter les blancs.
Laissez le fouet en vitesse moyenne jusqu'à ce que la température descende à environ 40°C.

Pendant que la meringue refroidit, mélangez le reste des blancs non montés au mélange poudre d'amandes/sucre glace. On obtient une sorte de pâte d'amande. Ajoutez alors le colorant.
Versez progressivement la meringue italienne et macaronnez à la maryse pour faire retomber la masse jusqu'à ce que l'appareil fasse le ruban.

Superposez deux plaques de cuisson (j'utilise une plaque de four et une plaque de cuisson en silicone) et recouvrez d'une feuille de papier sulfurisé. Fixez la feuille de papier sur les plaques aux quatre coins avec un peu d'appareil à macarons.
Remplissez une poche munie d'une douille de 8 ou 10mm avec l'appareil à macarons, et dressez des petits dômes en quinconce sur la feuille. Tapez le dessous des plaques pour que les macarons prennent une jolie forme ronde et que l'air s'évacue.
Laissez crouter pendant 1/2h.
Préchauffez le four à 150°C et faites cuire les plaques 14 minutes.

En fin de cuisson, sortez les plaques du four et attendez quelques minutes avant de décoller les macarons. Décollez les coques en les pinçant à leur base et en les faisant tourner sur eux-mêmes. Si c'est difficile, faites couler un peu d'eau sous la feuille de papier sulfurisé, les macarons se décolleront facilement.

Assemblez les macarons deux par deux avec une cuillère de confiture de framboises.
Gardez au frais avant de déguster (l'idéal est d'attendre 24h)

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Macarons
commenter cet article
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 17:30


Mon blog tourne un peu au ralentit ces jours-ci, je n'arive pas à tenir la cadence de 3 recettes par semaine. Le soir, je n'ai pas le courage de trier les photos, mettre les recettes en ligne. La saison, les virus et la fatigue me poussent à me coucher tôt.
Ce ne sont pourtant pas les recettes qui manquent, celle-ci date par exemple du mois de septembre et n'est toujours pas en ligne.
Les tomates ne sont donc plus vraiment de saison, mais on peut faire cette recette ave des tomates pelées en boite. Ce n'est pas la même chose, mais cela a certainement plus de saveur que des tomates fraiches en plein mois de décembre!
La recette dont je me suis inspirée vient du livre "Les Soupes de Sophie".


Crème de tomates au basilic

Pour 4 personnes
   1 kg de tomates très parfumées
   1 oignon
   1 petit bouquet de basilic
   2 cubes de bouillon de légumes
   25cl de crème liquide
   1 cuillère à soupe d'huile d'olive
   Poivre

Pelez et émincez l'oignon. Coupez les tomates en gros morceaux.
Faites revenir l'oignon et les tomates dans l'huile d'olive à feu moyen pendant 5 minutes.
Poivrez.
Ajoutez alors la crème, les cubes de bouillon de légumes, et couvrez d'eau.
Portez à ébullition et laissez frémir sans couvrir pendant 20 minutes.
Ajoutez les feuilles de basilic et mixez pour obtenir une crème.
Rectifiez l'assaisonnement et servez chaud.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Soupes
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 20:14
Un nouveau dimanche soir pour Poppyroses.
J'aurais pu parler de la première raclette de l'année que nous avons faite ce midi ou de la vraie première lettre au père Noël de ma grande puce en fin de journée.
Mais ce sera un HSE d'extérieur pour une fois, une ballade à velo entre le gouter et la tombée de la nuit, pour profiter quand même un peu du temps clément après la tempête de la nuit et la pluie du matin.



Repost 0
Published by encuisinectout - dans Happy Sunday Evening
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 07:00



Après le cake aux Carambars, ou les yaourts aux Carambars, j'ai refait le pari du dessert aux Carambars, sous forme de mousse cette fois-ci.
L'idée venait d'une recette que j'avais vue en regardant UDPP, et comme il y a autour de moi de grands amateurs de Carambars, je voulais leur faire plaisir avec ce dessert. Pari réussi, cette mousse très régressive a un bon goût de Carambar qui rappelle à la fois le caramel et chocolat. Le retour en enfance au pays du bonbon qui colle aux dents et fait de longs fils est assuré!


Mousse aux carambars
Pour 4 personnes
   150g de Carambar
   20 cl de crème fleurette
   5 cl de lait
   1 pincée de sel de Guérande
   3 œufs
   2 feuilles de gélatine

Faites tremper la gélatine dans de l'eau froide.
Faites fondre les carambars avec le lait sur feu moyen en mélangeant bien. Ajoutez alors les feuilles de gélatine essorées et mélangez bien pour les dissoudre entièrement.
Ajoutez alors les jaunes d'oeufs en mélangeant avec énergie, et une pincée de sel de Guérande
Montez la crème fleurette bien froide en chantilly assez ferme
Montez les 3 blancs en neige pas trop ferme.
Incorporez délicatement les carambars fondus et refroidis à température ambiante à la chantilly sans sucre puis Incorporez les blancs en neige à ce mélange.
Versez dans des verrines, et laissez prendre au frais pendant au moins 2 heures.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 06:30

Voilà une idée toute simple pour réaliser une sauce agréable pour des paupiettes de veau.Sans vin blanc à la maison, je cherchais une idée pour que mes paupiettes ne soient pas trop sèches à la cuisson, j'ai testé le Martini. Et c'était très bon, moelleux, un peu sucré, une vraie découverte. De cette façon, les paupiettes sont moelleuses, et pas sèches du tout.


Paupiettes de veau au Martini
Pour 4 personnes
   4 bonnes paupiettes de veau
   3 échalotes grises
   50ml de Martini
   2 cuillères à soupe de crème fraiche
   Huile d'olive
   Poivre

Pelez et émincez les échalotes.
Faites chauffer l'huile dans une cocotte, ajoutez les paupiettes et faites-les dorer de tous les cotés.
Retirez les paupiettes, versez leséchalotes, faites-les revenir, puis déglacez au Martini.Ajoutez alors les paupiettes, couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 25 minutes, en retournant régulièrement les paupiettes. Retirez le couvercle en fin de cuisson et augmentez unpeu le feu si nécessaire pour que la sauce devienne sirupeuse.
Ajoutez alors la crème, mélangez bien pour lier la sauce, poivrez et servez aussitôt.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans La viande
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 07:00


L'an dernier, je pouvais régulièrement cuisiner avec Camille le mercredi. Elle a même sa rubrique sur le blog! Depuis qu'elle a 2 ans 1/2, elle aime m'aider, prendre son tablier, sa chaise, sa cuillère et verser, mélanger, et surtout lécher le plat.
Mais depuis quelques mois, cela devient beaucoup plus difficile de cuisiner avec Camille le mercredi car Baptiste veut aussi participer, et fait beaucoup de bêtises en cuisine: ouvrir et vider les placards, tourner les boutons de la cuisinière, grimper sur les tabourets et les chaises pour attraper ce qu'il n'a pas le droit de prendre, vider le lave-linge, vider la poubelle. Donc impossible de cuisiner avec Camille quand Baptiste est dans les parages. La rubrique de Camille ne bouge donc pas beaucoup.


J'en connais qui vont donc être ravis de voir cette nouvelle recette que nous avons faite ensemble le 11 novembre, un gâteau très chocolaté. Camille a bien participé, pour mélanger jaunes et sucre, puis le chocolat et tamiser le cacao avec beaucoup d'application et de concentration.


Mais le meilleur moment du gâteau, cela reste encore le moment où on lèche le plat!


Méfait accompli....comment ça, on voit que Camille a mangé du chocolat?


Ce gâteau très chocolat est inspiré d'une recette d'E.Vergne, à Audincourt et Belfort, vue dans le Larousse du chocolat


Gâteau très chocolat
Pour 8 personnes
   180g de chocolat noir
   100g de beurre mou
   6 oeufs
   75g de sucre en poudre
   15g de farine
   30g de cacao en poudre

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le chocolat dans une casserole au bain-marie, puis ajoutez le beurre mou coupé en morceau hors du feu.
Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Mélangez les jaunes et 30g de sucre sans faire mousser. Versez le mélange jaunes et sucre dans celui au chocolat et mélangez.
Fouettez les blancs en neige avec le sucre restant, et incorporez-les délicatement au mélange au chocolat.
Tamisez la farine et le cacao, et ajoutez-les à la préparation.
Répartissez dans 8 moules individuels beurrés et enfournez pour 20 minutes.
Servez dès la sortie du four, ou laissez tiédir.

 

 

Cette recette participe au concours Mon meilleur gâteau au chocolat

 

http://img.over-blog.com/600x454/3/01/91/28/mars-avril/logo-concours.jpg

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Camille cuisine
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 17:25
Un nouveau dimanche soir pour Poppyroses.
J'aurais pu parler des recettes testées hier et aujourd'hui, mousse aux carambars, sorbet au chocolat.
J'aurais pu parler de mon loulou de 19 mois 1/2 qui parle de plus en plus, dit plein de nouveaux mots et commence à les associer pour faire des toutes petits phrasesbien compréhensibles.
Mais je parlerai de la veste anthracite que j'ai finie aujourd'hui pour ma grande puce puisque ce dimanche après-midi pluvieux était parfait pour le tricot, en restant tranquille et bien au chaud à la maison.


Pour les autres HSE, c'est chez Poppyroses
Et pour de nouvelles recettes, ce sera très bientôt ici, mais la semaine dernière a été bien remplie et j'ai donc eu peu de temps pour de nouveaux messages.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Happy Sunday Evening
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 07:00

ette recette n'a rien de personnel, puisque je l'ai prise chez Joëlle qui l'a postée la semaine dernière. Mais le jour où j'ai vu la recette, je n'ai pas pu résister à l'envie de la tester, et cette délicieuse panna cotta a fait mon dessert le soir même.
Joëlle a pris la recette de Laura Zavan, j'ai repris la même.
Comme je n'ai rien changé à la recette, elle passe dans ma rubrique "Je teste vos recettes" où vous trouverez les recettes prises sur vos blogs que j'ai refaites chez moi, et que j'ai aussi envie de partager.

Cette panna cotta peut faire un très bon dessert de fêtes, en plus d'être délicieuse, elle est rès simple et très rapide à réaliser, et se prépare d'avance, ce qui facilite l'organisation.


Panna cotta aux marrons
Pour 4 personnes
   50cl de crème fleurette
   100g de crème de marrons
   1/2 gousse de vanille
   100g de brisures de marrons glacés + quelques unes pour le décor
   1 cuillère à soupe de rhum
   2 feuilles (4 à 5g) de gélatine

Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide.
Dans une casserole, faites chauffer la crème fleurette, la crème de marrons et la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur en remuant régulièrement.
Dès que la crème bout, retirez du feu et sortez la gousse de vanille. Grattez-la et mélangez les grains avec la crème.
Essorez la gélatine entre vos mains, et ajoutez-la à la crème chaude. Mélangez bien pour dissoudre entièrement la gélatine.
Ajoutez le rhum et laissez tiédir une dizaine de minutes en mélangeant de temps en temps.
Répartissez les brisures de marrons dans 4 ramequins, et versez la crème dessus. Laissez refroidir entièrement, puis filmez et mettez au moins trois heures au réfrigérateur.
Au moment de servir, décorez chaque ramequin d'une brisure de marrons.

 

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Je teste vos recettes
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 20:32
Un nouveau Happy Sunday pour Poppyroses.
Pour ce weekend sans enfants, nous en avons profité pour rechercher de nouveaux meubles, afin de moderniser notre intérieur.

Dans quelques semaines, exit les meubles suédois en pin masif tenté achetés il y a 7 ans 1/2 à notre retour du Canada quand nous avons du entièrement nous meubler. Nous recevrons des meubles au design moderne:
Table basse à plateau noir, étage inférieur en verre et pieds en acier brossé mat
Table de salle à manger aux angles légèrement arrondis, plateau noir et rallonge intégrée couleur acier, pied central noir et acier brossé mat
Et enfin 4 chaises en cuir marron foncé

Le meuble télé va lui aussi changer, mais nous ne l'avons pas encore acheté.


Les images sont photographiées dans le catalogue BoConcept.
Repost 0
Published by encuisinectout - dans Happy Sunday Evening
commenter cet article