Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 07:00

Madeleines pistache

 

J'ai dans mon frigo un gros pot de pâte de pistache. Je l'utilise volontiers pour faire des macarons (à la pistache, bien sûr), mais j'avais envie de tester cette pâte dans un autre dessert.

Alors pour le gouter des enfants, un dimanche après-midi, j'ai préparé une drôle de pâte toute verte, qui, une fois cuite a fait des drôles de madeleines toutes vertes, et bien bonnes.

Avec quelques éclats de pistaches concassées dedans, c'est un délice, rapide et simple à faire.

 

Madeleines à la pistache

Pour 18 madeleines

    3 oeufs
   100 g de sucre
   110 g de farine
   2 cuillères à soupe de pâte de pistache
   1/2 sachet de levure
   90 g de beurre

   2 cuillères à soupes de pistaches concassées
 
Faites fondre le beurre au micro-ondes puis laissez-le refroidir.
Dans un saladier, cassez les oeufs, ajoutez le sucre, et fouettez pour faire mousser. Ajoutez la farine et la levure et la pâte de pistaches. Incorporez le beurre fondu, puis les pistaches concassées.

Mettez la pâte au frais pendant au moins 2 heures, pour qu'elle soit bien froide (c'est le choc thermique à la cuisson qui permet de faire une belle bosse parait-il!)
Préchauffez le four à 220°C.
Beurrez les moules à madeleine et remplissez-les au 3/4. Enfournez à 220°C pendant 4 min. Baissez le four à 200°C et finissez la cuisson pendant 6 minutes. Démoulez tiède.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 07:00

Macarons chocolat

 

Allez, encore une petite dose de macarons.... parce que vraiment je ne m'en lasse pas.

Cette fois, c'est une version toute simple au chocolat. Je les avais fait en même temps que ceux à la pistache, pour mes collègues de bureau. Ils les ont tous dévorés, même si apparemment, ceux à la pistache ont eu plus de succès.

 

Quesiton colorants, j'ai utilisé un colorant caramel. Je n'attendais pas vraiment ce résultat, qui tire plutot sur le jaune, mais cela ne change rien au goût.

 

 

Macarons à la pistache

Pour une trentaine de macarons

   150g de sucre en poudre
   50ml d'eau

   150g de poudre d'amandes
   150g de sucre glace
  
   2 fois 50g de blancs d'oeuf vieillis depuis 3 ou 4 jours au réfrigérateur
   15g de sucre en poudre
   1 pincée de sel
   Quelques gouttes de jus de citron

   Une pointe de couteau de colorant en poudre caramel (ou marron)

 

Pour la ganache au chocolat

 

   150g de crème fleurette

   190g de chocolat noir

   30g de beurre

 

 

Sortez les blancs d'oeufs du frigo quelques heures avant de commencer pour qu'ils soient à température ambiante.

 

 

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie.

Portez la crème à ébullition et versez-la en 3 fois sur le chocolat en mélangeant bien.
Laissez tiédir puis incorporez le beurre et la poudre équinoxiale et laissez prendre à température ambiante.

 

Montez 50g de blancs d'oeufs avec la pincée de sel, et les gouttes de jus de citron. Commencez doucement. Lorsque le mélange commence à mousser, ajoutez les 15g de sucre en poudre en trois fois. Augmentez la vitesse du fouet pour obtenir une consistance dite en "bec d'oiseau". Baissez la vitesse lorsque la consistance est obtenue.
Parallèlement, faites chauffer les 150g de sucre et l'eau sans mélanger. Lorsque la température atteint 110°C, versez le sirop dans les blancs en mince filet le long des parois du bol, tout en continuant de fouetter les blancs.
Laissez le fouet en vitesse moyenne jusqu'à ce que la température descende à environ 40°C.

Pendant que la meringue refroidit, mélangez le reste des blancs non montés au mélange poudre d'amandes/sucre glace. Incorporez le colorant. On obtient une sorte de pâte d'amande.


Versez progressivement la meringue italienne et macaronnez à la maryse pour faire retomber la masse jusqu'à ce que l'appareil fasse le ruban.

 

Superposez deux plaques de cuisson (j'utilise une plaque de four et une plaque de cuisson en silicone) et recouvrez d'une feuille de papier sulfurisé. Fixez la feuille de papier sur les plaques aux quatre coins avec un peu d'appareil à macarons.
Remplissez une poche munie d'une douille de 8 ou 10mm avec l'appareil à macarons, et dressez des petits dômes en quinconce sur la feuille. Tapez le dessous des plaques pour que les macarons prennent une jolie forme ronde et que l'air s'évacue.

Laissez crouter pendant 1/2h.
Préchauffez le four à 150°C et faites cuire les plaques 13 minutes.

En fin de cuisson, sortez les plaques du four et attendez quelques minutes avant de décoller les macarons. Décollez les coques en les pinçant à leur base et en les faisant tourner sur eux-mêmes. Si c'est difficile, faites couler un peu d'eau sous la feuille de papier sulfurisé, les macarons se décolleront facilement.

 

Assemblez les coques deux par deux avec la ganache au chocolat et conservez 24h au frais avant de déguster.

 

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Macarons
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 07:00

Epaule-d-agneau-rotie-au-romarin.JPG

 

Cela n'a échappé à personne, le week-end dernier, nous avons fêté Pâques.

Pâques, cela rime avec chocolat, et agneau. Jusqu'à présent, j'en cuisinais rarement, car c'est une viande avec laquelle j'ai longtemps eu du mal. Et pourtant, depuis quelques temps, je l'apprécie de plus en plus.

Quand, fin mars, chez des amis nous avons eu une excellente épaule d'agneau rôtie pour le diner, je me suis dit que j'allais préparer la même chose pour Pâques. Et quand, la semaine dernière ma grande m'a demandé que je prépare "de la viande de Pâques", j'ai tout de suite su que j'avais fait le bon choix.

La recette vient du site Elle à Table, mais je l'ai adaptée à ma façon (à peu près comme toujours). J'avais pris une petite épaule d'agneau excellente et très tendre chez mon boucher, nous nous sommes régalés.

 

Epaule d'agneau rôtie au romarin

Pour 6 personnes

   1 épaule d'agneau (1,6kg environ)

   2 belles branches de romarin frais

   2 têtes d'ail frais

   3 feuilles de laurier

   20cl de vin blanc

   Huile d'olive

   30g de beurre

   Sel, poivre

 

Préchauffez le four à 200°C.

Enduisez l'épaule d'agneau d'huile d'olive, et déposez-la dans un grand plat allant au four.

Coupez les têtes d'ail en deux, et déposez-les dans le plat. Posez les branches de romarin et les feuilles de laurier sur la viande. Versez le vin blanc dans le plat, et enfournez pendant 40 à 45 minutes, en arrosant régulièrement avec le jus de cuisson.

A mi-cuisson, déposez le beurre en morceaux sur la viande, salez et poivrez.

En fin de cuisson, sortez le plat du four, couvez la viande d'une feuille de papier aluminium, et laissez-la reposer pendant 10 mintues.

Coupez la viande et servez aussitôt.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans La viande
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 07:00

Gateau-lorrain.JPG

 

Vous n'avez pas pu passer à coté de la folie des gâteaux lorrains, lancée par Hervé en février.

J'ai moi aussi voulu tenter ce gâteau qu'on a vu sur énormément de blogs ensuite. Et oui, quand une recette est ainsi reprise de blog en blog en si peu de temps, c'est que forcément cette recette vaut le détour.

J'avoue que je trouve toujours moyen d'écouler mes blancs d'oeufs en trop, car je les congèle pour ensuite les transformer en macarons. Mais là, ça valait bien le coup de sacrifier 4 blancs pour tester ce gâteau. Il est moelleux, très doux, fondant, bref, un vrai délice qui n'a pas fait long feu à la maison!!

 

La recette indiquée ci-dessous est identique à celle d'Hervé. Et sinon, Hervé en a aussi publié une version au chocolat.... bon, je crois que je vais de nouveau craquer pour le gâteau lorrain moi!

 

Gâteau lorrain

Pour 6 personnes

   140g de blancs d'oeufs (environ 4 blancs)
   140g de sucre semoule
   90g de farine
   85g de beurre fondu refroidi

   Un peu de sucre semoule et de beurre pour votre moule
   Sucre glace pour la finition

Beurrez votre moule à manqué et versez un peu de sucre semoule au fond de votre moule: répartissez-le bien sur le fond et sur les bords.

Réservez-le au frais.


Montez en neige bien fermes vos blancs d'oeufs et versez la moitié du sucre semoule pour bien les serrer.

Versez ensuite dans la cuve de votre robot l'autre moitié de sucre semoule et la farine, puis mélangez le tout à l'aide de votre feuille pendant 2/3 minutes.

Versez ensuite le beurre fondu refroidi et mélangez une dernière fois pendant 1 minute environ.

Préchauffez votre four à 180°

Versez l'appareil dans votre moule puis faire cuire 40/50 minutes à 180°

A mi cuisson, recouvrir votre moule d'une feuille d'aluminium pour éviter que le dessus ne brûle.

Une fois cuit et refroidi, soupoudrez le de sucre glace pour la finition.

 

 

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 07:00

Cake figues magrets

 

Tiens, un cake, ça faisait longtemps!

Avec le temps estival de fin mars, on a envie de ressortir les tables dans les jardins, de réinviter les amis pour l'apéritif.

Et pour ces occasions là, les cakes font toujours leur effet: faciles a faire, faciles à partager, ils sont toujours signes de convivialité.

Celui là contient des ingrédients festifs, on pourrait aussi le servir l'hiver.

J'aime que mes cakes soient généreux, n'hésitez donc pas à mettre moins de figues ou moins de magret si vous le souhaitez.

 

Cake aux figues et aux magrets

Pour 8 personnes

   150g de farine

   1 sachet de levure chimique

   3 oeufs

   12cl d'huile d'olive
   12,5 cl de lait entier
   100g de gruyère râpé
   250g de magret séché
   250g de figues sèches
   1 pincée de poivre

Otez le gras du magret et coupez-le en petits dés. Coupez les figues en petits morceaux.
Dans un saladier, travaillez bien au fouet les oeufs, la farine et la levure. Incorporez petit à petit l'huile et le lait tiède. Ajoutez le gruyère râpé et mélangez.
Incorporez le magret et les figues à la pâte.
Versez la pâte dans un moule non graissé et laissez reposer pendant au moins 30 minutes.
Préchauffez le four à 180°C. Enfournez et faites cuire le cake pendant 40 minutes.
Démoulez et servez en cubes à l'apéritif, ou avec une salade verte pour un plat complet du soir

Repost 0
Published by encuisinectout - dans A l'heure de l'apéro
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 07:00

Soupe au chocolat

 

Cette idée de dessert très très gourmand vient du site Marmiton. Je l'ai servie en accompagnement de la salade d'oranges, en petite quantité. C'est excellent, mais j'ai juste un peu peur qu'elle soit vite ecoeurante servie seule en fin de repas, avec les quantités indiquées dans la recette d'origine: 300g de chocolat pour 2, cela me semble énorme, surtout en y ajoutant 60cl de crème!!!!!!

Pour ma version, et pour 4 personnes, j'avais pris seulement 150g de chocolat, nous avons eu chacun une petite verrine, et il est largement resté de quoi faire une bonne portion pour deux le lendemain.

Mais par contre, quel régal.....

 

 

Soupe au chocolat

Pour 4 personnes

   150 g de chocolat noir
   10 cl de crème fraîche liquide entière
   20 cl de crème fraîche liquide entière
   Glace à la vanille


Mettez les 20cl de crème liquide au congélateur, ainsi que les fouets du robot, et éventuellement un saladier.
Quand la crème est bien fraîche, sortez-la, et montez-la en crème fouettée.

Portez les 10 cl de crème liquide à ébullition.
Pendant ce temps, coupez le chocolat en carrés.

Hors du feu, déposez les carrés de chocolat dans la crème chaude, et remuez énergiquement, jusqu'à ce que le chocolat soit bien fondu.


Incorporez délicatement la crême fouettée à la ganache.

Mettez au moins une heure au réfrigérateur, afin d'obtenir une sorte de mousse au chocolat.

 

Au moment de servir, passez la préparation pendnt 20 secondes aux micro-ondes, puis fouettez-la pendant quelques instants, afin d'obtenir une texture un peu mousseuse.

Dans un grand verre ou une coupelle assez profonde, mettez une quenelle de glace à la vanille, puis recouvrez-la de la soupe au chocolat chaude.



Servez immédiatement, et laissez la glace à la vanille remonter à la surface.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 07:00

Blinis poire roquefort

 

Rapide, facile, et délicieux, voici comment résumer ces jolies petites bouchées. Celles-là, je les ai proposées pour Noël (oups, 3 mois déjà, j'ai du retard dans la publication on dirait), et elles avaient eu un succès fou.

Quand on les mange, on a le contraste du sucré et du salé, du chaud et du froid, du moelleux et du croquant.... en une seule bouchée.

 

Allez, inutile d'en dire plus, voici la recette.

 

Bouchées poire et roquefort

Pour 20 bouchées

   20 mini-blinis

   100g de roquefort

   1 à 2 poires

   20 cerneaux de noix

 

Préchauffez le gril du four.

Pelez la poire et coupez-la en très fines lamelles. Réservez au frais.

Sur chaque blinis, déposez un morceau de roquefort.

Passez les blinis sous le gril jsuqu'à ce que le fromage soit fondu.

Déposez une lamelle de poire fraiche, et un cerneau de noix sur chaque bouchée et servez aussitôt.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans A l'heure de l'apéro
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 10:00

http://rondeinterblog.wolforg.eu/wp-content/uploads/2011/04/logo.png

 

C'est la première fois que je participe à la ronde interblog. Cela fait un moment pourtant que je la vois tous les mois, mais à chaque fois, je râte l'inscription.

Cette fois, cela n'a pas été le cas, et j'ai pris un grand plaisir à y participer.

 

C'est Carine du blog Chic chic choc...olat (jadore ce nom) qui est venue piocher chez moi, et moi, j'ai trouvé de quoi me régaler chez Berny.

 

Mon choix s'est porté sur des cookies, mais pas des cookies sucrés, non, des cookies salés, à proposer à l'apéritif.

Les saveurs tomates séchées/olives/gorgonzola m'ont tout de suite parlé, et j'ai vraiment pris plaisir à les réaliser, et surtout à les manger, d'autant que je suis assez fan de ce genre de biscuits maison pour l'apéritif.

 

J'ai juste ajouté un tout petit peu plus de farine que dans la recette d'origine car la pâte collait vraiment aux doigts, mais je n'ai rien changé sinon.

 

Maintenant j'ai hâte de découvrir ce que Carine a choisi chez moi!

 

 Sables tomates sechees

 

Cookies aux tomates séchées et aux olives

Pour 20 cookies environ

   200 g de farine
   110 g de beurre mou
   1 jaune d'oeuf
   80 g de gorgonzola
   10 quartiers de tomates séchées
   6 olives noires hachées
   1 cas d'huile d'olive
   Sel poivre


Coupez les tomates séchées en petits morceaux et hachez les olives noires.
Dans un saladier, mélangez la farine, le beurre mou, le gorgonzola, le jaune d'oeuf le sel et le poivre.
Pétrissez la pâte et ajoutez les tomates, les olives et l'huile d'olive.
Formez un rouleau de pâte, entourez-le de film alimentaire et placez-le 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffez le four a 200°C.

Sortez la pâte du réfrigérateur, retirez le film et découpez des disques de 1 cm d'épaisseur.

Disposez sur une plaque de cuisson, et enfournez pendant 12 à 15 minutes.

Laissez refroidir sur une grille et dégustez froid.

Repost 0
Published by encuisinectout - dans A l'heure de l'apéro
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 07:00

Salade d oranges aux epices

 

Pour le réveillon de la Saint Sylvestre, je n’ai pas voulu proposer un dessert lourd, ou gras. En feuilletant le magazine Marmiton des fêtes, j’ai trouvé une très belle recette de salade d’oranges aux épices qui m’a tout de suite séduite. Pour lui donner un coté un peu plus festif, je l’ai accompagnée d’un tout petit pot de soupe au chocolat, dont la recette venait aussi de Marmiton. Mais pour un dessert vraiment léger, la salade se suffit amplement à elle toute seule. Elle a eu un franc succès, en finissant mon diner sur une note de fraicheur épicée et acidulée.

 

Salade d’oranges aux épices de Noël

Pour 6 personnes

   8 oranges

   150g de sucre

   2 clous de girofle

   2 étoiles de badiane

   2 bâtons de cannelle

   1 gousse de vanille

 

Pelez les oranges à vif, et levez les suprêmes. Mettez-les dans un saladier.

Dans une casserole, portez 50cl d’eau à ébullition avec le sucre et les épices. Laissez frémir à petits bouillons pendant 15 minutes.

Versez le sirop brûlant sur les fruits, sans retirer les épices, et laissez refroidir.

Réfrigérez pendant au moins 4h avant de déguster très frais

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Les desserts
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 07:00

Lasagnes a redimensionner

 

En hiver, on aime les plats réconfortants, généreux, que je peux préparer en grandes quantités afin de resservir les restes le lendemain. Parmi ceux-là, j’aime par exemple le pot au feu, la blanquette de veau, le hachis parmentier, le bœuf bourguignon, ou encore les lasagnes. L’avantage des lasagnes, c’est qu’on peut varier les garnitures, comme ici, , ou encore .

Et puis il y a aussi une version plus traditionnelle que j’aime tout autant, parfumée, qui nous transporte presque aussitôt en Italie ! Essayez-les, et vous verrez qu’il ne leur manque plus que l’accent

  

Lasagnes a la viande

Pour 8 personnes

   500g de feuille de lasagnes

   500g de bœuf haché

   500g de veau haché

   1 carotte

   1 oignon

   2 branches de céleri

   1 feuille de laurier

   150g de parmesan râpé

   500g de tomates pelées en boite

   25cl de coulis de tomates

   ½ cuillère à soupe de concentré de tomates

   1 verre de vin blanc

   1 filet d’huile d’olive

   Sel, poivre

 

   75cl de lait

   30g de beurre

   30g de farine

 

Préparez la béchamel : faites fondre le beurre dans une casserole, versez la farine, et mélangez bien, en faisant cuire le mélange pendant environ 5 minutes. Ajoutez le lait froid et mélangez pour obtenir une consistance lisse et sans grumeaux. Faites chauffer sur feu doux, en remuant en permanence jusqu’à ce que la sauce épaississe. Elle doit cependant rester assez liquide. Salez, poivrez et réservez.

 

Pelez et hachez l’oignon, le céleri et la carotte. Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites revenir oignon, céleri et carottes.

Ajoutez la viande hachée, faites la dorer, puis versez le vin blanc, la feuille de laurier, tomates pelées et leur jus,  le concentré de tomates et le coulis de tomates. Salez, poivrez et laissez mijoter à couvert pendant 1h30.

 

Versez un peu de béchamel dans le fond d’un plat à gratin. Déposez dessus une couche de lasagnes. Couvrez d’une couche de sauce bolognaise, d’une nouvelle couche de plaques de lasagnes, de béchamel, et ainsi de suite jusqu’à épuisement des ingrédients. Terminez par une couche de sauce béchamel et couvrez de parmesan râpé.

Faites cuire pendant 30 minutes à 180°C et servez très chaud

Repost 0
Published by encuisinectout - dans Riz et pâtes
commenter cet article