Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cuisine, c'est tout !
  • En cuisine, c'est tout !
  • : Un blog de recettes de cuisine pour tous les jours!
  • Contact

Partenaires

Rechercher

Blog Widget by LinkWithin

Archives

A la une!

Affiche-SBC5-HD.jpg

 

Le 5ème salon du blog culinaire se tiendra le 3ème weekend de novembre à Soissons. Cette année encore, j'y serai!

28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 14:15

Je ne suis pas une grande fan de viande, du coup, je cuisine le plus souvent des escalopes de poulet. Mais il faut bien varier de temps en temps, et ce midi, j'ai préparé une escalope de veau bien tendre, avec une sauce aux champignons.

Veau_forestiere

Escalopes de veau forestière

Pour 2 personnes:
2 escalopes de veau d'environ 125g chacune
250g de champignons de Paris
1 oignon
10cl de vin blanc
2 cuillères à soupe de crème fraîche à 15% de MG
Huile d'olive
Persil
Sel et poivre

Emincez l'oignon. lavez et coupez les champignons en fines lamelles.
Faites revenir les oignons dans une poêle antiadhésive, avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez les champignons et laissez cuire jusqu'à ce que l'eau sévapore. Salez légèrement.
Lorsque le champignons sont cuits, retirez-les de la poêle, et saisissez les escalopes. Faites-les cuire environ 5 minutes de chaque côté, puis retirez-les de la poêle. Déglacez au vin blanc, ajoutez la crème, baissez le feu et remettez les escalopes et les champignons dans la poêle. Laissez réchauffer quelques instants, servez et parsemez de persil ciselé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marjolaine77 - dans La viande
commenter cet article

commentaires

Adèle 28/01/2008 18:58

j'adore cette recette, je devrai la faire plus souvent.

Sylvie 28/01/2008 16:32

Hummm... j'adore ça et ton escalope me fait vraiment trop envie avec sa sauce crème champignons ! :o)

libfu82 28/01/2008 14:50

ça donne envie !

Dorian 28/01/2008 14:41

Depuis le temps que je n'ai pas goûté de bonnes escalopes de veau comme les tiennes je ne peux que baver devant !